Fimewc.com

Moto Ain, vainqueur de la Coupe du Monde FIM d’Endurance

Moto Ain, vainqueur de la Coupe du Monde FIM d’Endurance

Le 10/06/2019 à 14:38Mis à jour Le 10/06/2019 à 14:53

De notre partenaire Fimewc.com

Sur le podium de la Coupe du Monde FIM d’Endurance depuis deux saisons, Moto Ain décroche la victoire dans cette catégorie réservée aux équipes Superstock. Cette équipe française arrache ce succès au finish en s’imposant en 4e position aux 8 Hours of Oschersleben.

Epique et à rebondissements multiples, la finale de la Coupe du monde FIM d’Endurance en Allemagne s’est jouée sous pression durant 8 heures de course. Sous le drapeau à damier, Moto Ain arrache une Coupe du Monde très convoitée et particulièrement disputée. Dans cette lutte, cette équipe française a fait une course sans faute et sans quitter le Top10 face à la concurrence. GERT56 by GS Yuasa, favori arrivé en tête à Oschersleben, a d’abord perdu du terrain sur une panne d’essence. Autre adversaire sérieux, le Junior Team LMS Suzuki a chuté. A quelques heures de l’arrivée, alors que la Coupe semblait acquise à Moto Ain, le GERT56 by GS Yuasa a attaqué une remontée qui replaçait ce team allemand en vainqueur. Les rebondissements de fin de course avec l’abandon de deux des machines de tête ont rebattu les cartes. Moto Ain termine à égalité de points avec le GERT56 by GS Yuasa. La victoire pour la Coupe du Monde FIM d’Endurance s’est donc joué à la meilleure place en course cette saison. Une 4e place aux 8 Hours of Oschersleben permet à Moto Ain de l’emporter.

Equipe française à trio cosmopolite
Moto Ain boucle sa troisième saison FIM EWC par une victoire après avoir terminé 2e en Coupe du monde FIM 2016-2017 et de 3e en 2018-2019. Managée par Pierre Chapuis, cette équipe française aligne un trio de pilotes cosmopolite. Cette saison, l’Italien Roberto Rolfo, vice-champion du monde GP250 en 2003, le Suisse Robin Mulhauser issu du Moto2 et l’Anglais Stefan Hill se partageaient le guidon de la Yamaha #96 Moto Ain.

0
0