La nouvelle recrue Lukas Trautmann a aidé le Team LH Racing à s’imposer dans le Dunlop Superstock Trophy et la Coupe du Monde d’Endurance de la FIM en terminant à la huitième place du général aux 24H SPA EWC Motos – et a révélé ensuite qu’il ne pensait pas prendre part à la course.
Trautmann a été appelé tardivement aux côtés d’Enzo de la Vega et Johan Nigon pour remplacer Hugo Robert… et a promptement fêté la victoire après une conclusion incroyable du rendez-vous belge.

Le Team 33 April Moto menait la catégorie Superstock, mais il a vu ses chances de victoire lui échapper quand Kevin Calia est tombé dans les conditions pluvieuses, le moteur de la Kawasaki cédant du même coup. Le Team 18 Sapeurs Pompiers CMS Motobase occupait alors la deuxième place, mais a semblé se retrouver dans une situation délicate quand Baptiste Guittet a été l’un des pilotes à chuter aux Combes.

Cependant, le Français est parvenu à défendre sa deuxième place des griffes d’OG Motorsport by Sarazin, qui a rencontré des soucis de motricité, tandis que le Team LH Racing décrochait la victoire.

C’est incroyable”, a réagi Trautmann après coup.“Je prévoyais d’être le pilote de réserve de l’équipe et après tant d’années de vacances, j’avais besoin de retrouver le bon ressenti et d’engranger quelques kilomètres dans le Championnat du Monde d’Endurance. Il n’était pas prévu que je coure, mais ça a payé. Nous avons fait une super course, la moto n’a rencontré aucun souci, personne ne s’est crashé, aucune erreur. Le rythme n’était pas incroyable, mais si vous voulez finir premier, il faut avant tout finir.”

National Motos était dans la lutte pour la première place quand elle a dû abandonner, une pierre ayant endommagé le radiateur de la Honda et fait surchauffer le moteur. Deux arrêts au stand non prévus pour des“soucis techniques”ont porté un coup aux chances du No Limits Motor Team, lesquelles ont été encore plus compromises quand Stefan Hill a chuté juste avant le cap des huit heures.

Danny Webb est tombé durant son premier relais sur la Yamaha du Wójcik Racing Team STK 777 partie en pole position de la catégorie Superstock, qui a été également retardée par une chute pour Maek Szkopek.

BMRT 3D Maxxess Nevers a disparu de la lutte pour un bon résultat après une série de retards. Un crash de 3ART Best of Bike dans les premières heures de la matinée a entraîné une seconde période de neutralisation derrière la voiture de sécurité, un accident pour JMA Racing Action Bike peu avant les cinq heures de course ayant causé la première. Bien que la Suzuki ait pris feu, des réparations au niveau de l’échappement ont permis à l’équipe de continuer.

Falcon Racing a perdu ce qui aurait été un bon résultat à la suite d’une casse de moteur, mais Pitlane Endurance, le Team Aviobike, RAC 41 ChromeBurner et Énergie Endurance ont fini dans le top 20 parmi les équipes éligibles. TRT 27 / Bazar 2 La Bécane, le Team 202 et ADSS 97 ont vu l’arrivée également.
L’article Trautmann passe de la place au podium du Superstock en EWC est apparu en premier sur FIM EWC.
FIM EWC
Des vérifications techniques supplémentaires avant le résultat définitif des 8 Heures de Suzuka
IL Y A 21 HEURES
Retrouvez plus d’articles sur Fimewc.com
FIM EWC
Un message de la famille proche du pilote FIM EWC Gino Rea
09/08/2022 À 12:20
FIM EWC
HRC s’impose aux 8 Heures de Suzuka, le SERT premier des concurrents réguliers de l’EWC
07/08/2022 À 11:03