Les 12 Hours of Estoril ouvrent un nouvelle page d’histoire pour l’équipe suisse. Hanspeter Bolliger, team manager depuis 38 ans, boucle sa dernière course et passera le relais à son fils Kevin. Pour cette finale au Portugal, le Bolliger Team Switzerland inaugurera aussi son nouveau partenariat pneumatique. La Kawasaki #8 sera chaussée en Michelin.

Le Bolliger Team Switzerland est l’une des équipes les plus emblématiques et historiques du Championnat du Monde FIM EWC. Cette équipe privée suisse a bouclé sa première course d’Endurance en 1982 sous l’impulsion de son créateur Hanspeter Bolliger.

FIM EWC
Wójcik Racing Team déjà sur le podium à Estoril
IL Y A 4 HEURES

La Kawasaki #8 a régulièrement inscrit son nom en haut de tableau, toujours prête à exploiter la moindre erreur des équipes officielles. On a souvent vu le Bolliger Team Switzerland sur le podium. Régulièrement dans le top10 au Championnat du Monde FIM EWC, le Bolliger Team Switzerland a décroché la place de vice-champion du monde en 2005 et en 2010 et a terminé au 3e rang mondial en 2009 et en 2014.

Après quelques années à soutenir son père, Kevin Bolliger, 28 ans, s’apprête à prendre en mains la gestion de l’équipe. Hanspeter passera officiellement le flambeau à son fils à Estoril et bouclera sa dernière course le 26 septembre au Portugal.

Après la dernière course aux 24 Heures Motos fin août de Roman Stamm, pilote Bolliger depuis 15 ans, le Bolliger Team Switzerland ouvre donc une nouvelle page de son histoire.

Sur les 12 Hours of Estoril, le Bolliger Team Switzerland lancera aussi un nouveau défi. Historiquement lié à Pirelli, l’équipe suisse a conclu un nouveau partenariat avec Michelin. La Kawasaki #8 entrera pour la première fois en piste à Estoril en pneus Michelin.

Plus d’infos sur le Bolliger Team Switzerland

L’article Une nouvelle ère pour le Bolliger Team Switzerland est apparu en premier sur FIM EWC.

Retrouvez plus d’articles sur Fimewc.com

FIM EWC
ERC Endurance vise un podium à Estoril
18/09/2020 À 09:04
FIM EWC
Wójcik Racing Team ne lâche rien
16/09/2020 À 12:23