Kansas City a mis fin à la malédiction en s'imposant samedi devant Indianapolis (31-13) tandis que les Los Angeles Rams ont pris le meilleur sur Dallas (30-22). Les Chiefs n'avaient plus remporté un match de play-offs à domicile depuis 1994, mais leur quarterback Patrick Mahomes, impressionnant de sang-froid à 23 ans pour son premier match avec un tel enjeu, a rapidement rassuré leurs supporters et mis fin à cette malédiction. Il a assommé d'entrée les Colts en faisant marquer deux touchdowns à son équipe dès ses deux premières possessions offensives (14-0).

NFL
5 milliards de dollars, 28 000 tonnes d’acier : deux stades et un pas de plus dans la démesure
13/09/2020 À 00:48

Devant les 75.000 spectateurs du Arrowhead Stadium, frigorifiés après les chutes de neige de dernières heures, Kansas City, meilleure équipe de la saison régulière, a porté son avance à 17 points en début de 2e quart-temps grâce à un coup de pied de 39 yards réussi par Harrison Butker. Les Colts, vainqueurs de dix de leurs onze précédents matches, ont fini par se réveiller en contrant un dégagement de Kansas City pour marquer un touchdown par Zach Pascal (17-7).

Mais le show Mahomes a rapidement repris: le quarterback des Chiefs s'est transformé en marqueur avec un touchdown en coin de quatre yards (24-7). Après la pause, le stratège des Colts Andrew Luck, très discret jusque-là, a retrouvé ses esprits, avec une passe de touchdown (24-13) à cinq minutes du terme de la rencontre. Une réponse bien trop tardive pour faire trembler les Chiefs, d'autant que le buteur des Colts Adam Vinatieri, déjà fautif sur une pénalité de 23 yards en fin de 2e quart-temps, manquait la transformation. En finale de conférence, l'équivalent des demi-finales, le 20 janvier, Kansas Chief, dont le seul sacre dans le Super Bowl remonte à 1969-70, recevra New England ou les Los Angeles Chargers, opposés dimanche.

Le prodige McVay

A Los Angeles, les Rams aussi ont fait forte impression face aux Dallas Cowboys qui ont toujours couru après le score. Le quarterback des Cowboys Dak Prescott a pourtant fini avec un meilleur bilan (20 passes réussies sur 33 tentées, 266 yards, une passe de touchdown) que son homologue des Rams, Jared Goff (15 sur 28, 186 yards).

Mais la franchise californienne dispose d'un potentiel offensif sans équivalent cette saison en NFL, grâce à C.J. Anderson (deux touchdowns) et Todd Gurley III (un touchdown). Elle est aussi dirigée depuis le banc de touche par un prodige, Sean McVay, qui est devenu à 32 ans le plus jeune entraîneur de l'histoire de la NFL à remporter un match de play-offs.

Les Rams qui ont remporté le titre suprême en 1999-2000 lorsqu'ils étaient installés à St Louis, affronteront au prochain tour à La Nouvelle-Orléans et Philadelphie, tenant du titre miraculé de la phase régulière, qui en décousent dimanche. Le Super Bowl aura lieu le 3 février à Atlanta.

NFL
Pour les Chiefs, victoire et incompréhension : la démonstration d'unité contre le racisme sifflée
11/09/2020 À 07:29
NFL
Covid-19, Brady, Chiefs, Black lives matter : La saison NFL en 10 questions
09/09/2020 À 21:12