LE TOP: PHILADELPHIE
C'était un des chocs de la conférence nationale en ce week-end inaugural, entre deux gros calibres présents en playoffs la saison passée. Mais il n'y a pas eu de match à Charlotte, où Carolina a été punie devant son public par Philadelphie, ou plutôt par la défense de Philadelphie, auteur d'une performance collective hallucinante: quatre interceptions et un fumble provoqué, sans oublier cinq sacks. Le pauvre Jake Delhomme, le quarterback des Panthers, a passé quatre sales quarts d'heure... La mauvaise nouvelle de la soirée, c'est évidemment la blessure aux cotes de Donovan McNabb lors du troisième quart-temps. Néanmoins, elle ne compromettra pas sa saison à long terme.
LE FLOP: ARIZONA
Football US
Pittsburgh vous salue bien
11/09/2009 À 03:00
Douche froide pour le finaliste du dernier Super Bowl. A domicile, Arizona a montré un visage bien pâle contre San Francisco, loin de l'esprit conquérant des playoffs 2009. Résultat, une défaite (16-20) face à des 49ers bien plus déterminés et autrement prêts physiquement après un camp d'entrainement brutal imposé par Mike Singletray, leur coach. Kurt Warner, intercepté deux fois, n'a jamais semblé dans son match et certains craignent qu'il n'ait perdu le feu sacré. "Nous sommes trop bons pour offrir ce genre de prestations", a commenté Larry Fitzgerald. Vrai. Le potentiel des Cardinals autorise à attendre autre chose de cette équipe. Mais elle devra se ressaisir vite
MVP: ADRIAN PETERSON
Médiatiquement, l'info du jour pour Minnesota, c'était évidement la première apparition sous les couleurs pourpres de Brett Favre. Mais concrètement, les Vikings sont plus que jamais l'équipe d'Adrian Peterson, sans doute le meilleur running back de la NFL. Dimanche, il a détruit à lui seul la défense de Cleveland: trois touchdowns (dont un de 64 yards) et 180 yards glanés en 25 portées. De quoi faire le bonheur des joueurs de fantasy... Mais dans la réalité, Peterson n'est pas mal non plus. Et dire qu'à la mi-temps, il était limité à 25 yards après une blessure au bras...
L'ACTION
On peut l'affirmer sans crainte, le touchdown de Brandon Stokley face à Cincinnati restera comme une des actions de l'année. Il reste une vingtaine de secondes à jouer et Denver est mené 7-6 par les Bengals, qui pensent tenir la victoire devant leur public. D'autant que les Broncos sont sur leurs propres 13 yards. Autrement dit, c'est plié. Kyle Orton, en désespoir de cause, cherche Brandon Marshall sur la gauche. Le ballon est détourné par Leon Hall, le cornerback de Cincinnati. Sans le vouloir, ce dernier offre le ballon à Brandon Stokley, qui se trouvait derrière lui. Stokley part dans une course folle et inscrit un improbable touchdown de 87 yards. Victoire de Denver, 12-7. Et gros mal de tête pour les Bengals. "Dans ma carrière, j'en ai vu des trucs en NFL. Mais ça, jamais", a conclu, hilare, le running back de Denver, Corey Buckhalter.
LES CHIFFRES CLES
4: Mark Sanchez est devenu le quatrième quarterback rookie à signer une victoire pour sa première titularisation en carrière en déplacement. Les Jets se sont imposés à Houston. Sanchez rejoint John Elway, Joe Ferguson et Chris Weinke.
6: Soit le nombre de touchdowns à la passe de Drew Brees face à Detroit. Le quartertabck de La Nouvelle-Orléans est devenu l'an dernier le deuxième joueur de l'histoire à dépasser les 5000 yards à la passe sur une saison. Il est reparti sur des bases très élevées.
12: Buffalo est passé tout près de la victoire contre New England, mais les Bills ont encore échoué. C'est la 12e fois consécutive qu'ils sont battus par les Patriots.
27: Le rating (très faible) de Matthew Stafford, le quarterback de Detroit, numéro un de la dernière draft, lors de la défaite des Lions contre New Orleans.
501: Le nombre de yards gagnés au total par l'attaque par Baltimore lors de la victoire des Ravens face à Kansas City. C'est tout simplement le record de la franchise.
LA PHRASE
"Nous ne sommes pas venus ici pour embrasser leur bague". De Jeff Fisher, le coach de Tennessee, avant le match d'ouverture entre les Titans et les Steelers, champions en titre. Tennessee a effectivement fait son match à Pittsburgh, mais a fini par s'incliner (13-10, après prolongation).
Football US
Les Jets passent
09/01/2011 À 08:22
Football US
Seattle, cancre en playoffs
03/01/2011 À 21:39