Tampa Bay a démarré en trombe ses playoffs et la défense de son titre. Le vainqueur du dernier Super Bowl a laminé Philadelphie avec une déconcertante facilité dimanche au Raymond James Stadium. En fait d'aigles, les Eagles sont apparus à peu près aussi inoffensifs que des moineaux. Anémiques en attaque pendant les trois-quarts du match, débordés en défense par les vagues floridiennes, ils ont pris l'eau de toutes parts face aux pirates. Les Buccaneers se sont imposés largement (-) avec un Tom Brady en parfait métronome.
A 44 ans, le légendaire quarterback semble toujours aussi serein et maître de son sujet. Il a dirigé ses drives très tranquillement, s'appuyant notamment sur ses deux cibles préférées, surtout en l'absence de Chris Godwin, le receveur Mike Evans (117 yards, un touchdown) et son vieux complice, le tight end Rob Gronkowski (un touchdown et 5 réceptions). Brady a fini la rencontre avec 271 yards au compteur (29 sur 37), deux touchdowns et un rating supérieur à 115. Propre.
NFL
375 M$ sur 10 ans : contrat astronomique pour Brady, futur consultant chez Fox Sports
12/05/2022 À 08:52

Comme à l'entraînement

Cette affaire a été rapidement pliée. Les Bucs ont inscrit deux touchdowns sur leurs deux premiers drives avant d'ajouter un field goal dans le deuxième quart-temps pour virer largement en tête à la mi-temps (17-0). Les Eagles, eux, ont pataugé, multipliant les pertes de balles (trois, dont deux interceptions pour Jalen Hurts). Le match a même viré à la punition lorsque Brady a appuyé sur le champignon dans le troisième quart-temps, pour les deux touchdowns de Gronkowski et Evans. A 31-0 à l'issue du troisième quart, Tampa avait déjà son billet pour le "Divisionnal round" en poche. Comme à l'entraînement.
Les 15 dernières minutes ont ensuite davantage ressemblé en termes d'intensité à un match de présaison qu'à un véritable duel de playoffs. La défense des tenants du titre a lâché du lest, permettant à Philly d'adoucir la note au tableau d'affichage avec deux touchdowns, dont un assorti d'une conversion à deux points. Peu importe. 31-15 à l'arrivée, mais le score relève de l'anecdote. Les hommes de Bruce Arians l'ont démontré dimanche, il faudra bien compter avec eux.
NFL
Kaepernick prêt à accepter un rôle de remplaçant si une équipe veut de lui
19/04/2022 À 06:16
NFL
Les Washington Commanders accusés de malversations financières
13/04/2022 À 06:19