Getty Images

Abou Diaby annonce la fin de sa carrière sportive

Diaby, clap de fin forcé

Le 25/02/2019 à 21:23Mis à jour Le 25/02/2019 à 21:58

Le milieu de terrain international Abou Diaby (16 sélections en équipe de France) a annoncé lundi soir son retrait définitif des terrains de football professionnel. "J’ai décidé d’arrêter tout simplement parce que le corps ne suivait pas", a expliqué sur RMC Sport celui qui avait imposé son talent à Arsenal et dont la dernière apparition remonte à août 2016, avec l'OM.

Il était difficile d'imaginer une autre issue. Abou Diaby s'est donc rendu à l'évidence. A 32 ans et après deux et demi sans jouer, le milieu de terrain internatonal (16 sélections en équipe de France) a choisi de mettre un terme à sa carrière, comme il l'a annoncé sur RMC Sport. Il laisse derrière lui une carrière qui n'aura, finalement, jamais pris la tournure que son talent réclamait, polluée par d'innombrables blessures.

Son parcours avait débuté à l'AJ Auxerre et, l'avait mené vers Arsenal, alors qu'il n'avait que 20 ans. Là, son talent lui a valu des comparaisons à Patrick Vieira, Arsène Wenger souhaitant en faire son successeur. Mais en mai 2006, quatre mois après avoir débarqué à Londres, une grave blessure à la cheville marquera le début d'une interminable série de lésions, aux mollets, cuisses ou aux malléoles, jusqu'à une rupture des ligaments croisés subie en mars 2013 et qui le tiendra éloigné des terrains durant plus d'un an.

Abou Diaby sous les couleurs d'Arsenal

Abou Diaby sous les couleurs d'ArsenalPanoramic

" J'ai décidé d'arrêter tout simplement parce que le corps ne suivait pas."

"Je mets un terme à ma carrière professionnelle. Depuis un certain temps, c'est difficile pour moi de revenir, a confié Diaby, dans l'émission Footissime. J'ai eu pas mal de pépins physiques. J'ai décidé d'arrêter tout simplement parce que le corps ne suivait pas." Il n'avait pas suivi, non plus, lors de son passage à l'OM, sa dernière expérience en professionnel, entre 2015 et 2017, où il n'aura disputé que six matches.

"C'est une immense tristesse, d'avoir vu ce gamin hyper doué, arrivé chez nous (à Auxerre, NDLR) en fin d'adolescence et jusqu'au monde professionnel, a lamenté Guy Roux, qui l'a côtoyé à l'AJA, au micro de RMC. Il a eu une immense fragilité musculaire qui a complètement saboté sa carrière. Il était parti pour devenir un grand international français. S'il y avait un grand prix de la malchance, je pense qu'il le gagnerait."

Les 16 sélections qu'il a empilées en équipe de France disent tout de cette poisse qui l'a accompagné, tout au long de sa carrière, puisqu'elles sont étalées sur cinq ans, de 2007 à 2012, alors qu'il n'a disputé qu'une seule grande compétition internationale, la Coupe du monde 2010, souvenir noir de la sélection tricolore. Son unique but inscrit sous le maillot bleu, en Finlande lors d'une rencontre de qualification pour le Mondial 2014, aurait dû lier son renouveau à celui de l'équipe nationale. Didier Deschamps vivait son premier match sur le banc des Bleus. Pour Abou Diaby, c'était une dernière.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0