Getty Images

Affaire Sala : Cardiff porte plainte à Nantes

Affaire Sala : Cardiff porte plainte à Nantes
Par AFP

Le 28/01/2020 à 19:05Mis à jour Le 28/01/2020 à 19:12

Nouveau rebondissement dans la triste affaire Emiliano Sala. Un peu plus d'un an après le décès de l'attaquant, Cardiff a décidé de déposer une plainte contre X auprès du procureur de la République de Nantes.

Cardiff a déposé mardi une plainte à Nantes pour faire la lumière sur le transfert et la mort d'Emiliano Sala, disparu il y a un an dans un accident d'avion, a annoncé l'avocat du club gallois. Cette plainte contre X a été déposée devant le parquet de Nantes et vise les modalités du transfert et l'organisation du vol fatal, a précisé à l'AFP Me Antoine Vey, associé de Me Eric Dupond-Moretti.

Le 21 janvier 2019, l'attaquant argentin Emiliano Sala, transféré deux jours plus tôt de Nantes à Cardiff pour 17 millions d'euros, est mort dans l'accident du petit avion de tourisme qui le conduisait à son nouveau club. Depuis, Nantes réclame le paiment du transfert à Cardiff, qui s'y refuse en évoquant des irrégularités dans le transfert et dans l'organisation du vol qui a coûté la vie au joueur de 28 ans et à son pilote, David Ibbotson, 59 ans.

Cardiff assure avoir proposé un vol commercial au joueur

Fin septembre, la FIFA a donné raison à Nantes et ordonné le paiement d'une première tranche de 6 millions d'euros, mais Cardiff a saisi le Tribunal arbitral du sport, dont la décision n'est pas attendue avant juin. En revanche, la publication du rapport des enquêteurs britanniques sur l'accident est attendu fin mars. Le vol a été organisé par le pilote britannique David Henderson, à la demande de l'intermédiaire Willie McKay et de son fils Mark, l'agent mandaté par Nantes pour mener à bien le transfert de Sala, qui déclarent avoir payé la totalité du voyage.

Vidéo - Sala, récit d'une tragédie

01:53

Cardiff assure pour sa part avoir proposé un vol commercial au joueur, qui l'a décliné, même s'il s'est inquiété avant le décollage de l'état du petit avion. Or, ce monomoteur Piper PA-46 Malibu n'était pas autorisé à effectuer des vols commerciaux et son pilote, David Ibbotson, n'était pas habilité à transporter des passagers payants. Il n'est pas certain non plus qu'il ait été autorisé à voler de nuit.

"S'il venait à être établi que les dirigeants du FC Nantes étaient non seulement informés du vol mais également du fait que Willie McKay avait pour habitude de fréter des vols commerciaux sans habilitation, ils pourraient alors se voir reprocher des faits d'homicide involontaire et de complicité de délit", a expliqué Me Antoine Vey à L'Equipe.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313