Xavi est arrivé. Et en Catalogne, une certaine euphorie s'est installée. Régulièrement, ces dernières semaines, on peut même avoir l'impression que quelque chose a radicalement changé chez les Blaugrana. Que le club catalan se porte au mieux et n'a pas de soucis financiers majeurs. Notamment quand on regarde les rumeurs liées aux transferts. Raheem Sterling et son salaire mirobolant ont ainsi été évoqués avec insistance du côté du Barça. Et ces derniers jours, c'est le nom de Ferran Torres qui alimente les rubriques transferts des quotidiens espagnols.
D'après Mundo Deportivo ou Sport, le Barça serait idéalement placé pour récupérer le jeune Espagnol de 21 ans qui est actuellement blessé à Manchester City. Pep Guardiola apprécie pourtant particulièrement le profil de son jeune compatriote. Et l'international espagnol est sous contrat avec les Citizens jusqu'en 2025. Dans ces conditions, on imagine mal City le brader, Mundo Deportivo parle d'ailleurs d'un transfert estimé à 70 ou 80 millions. Pourtant, les quotidiens catalans ne cessent de l'évoquer comme une vraie possibilité pour le Barça alors que Ferran Torres aurait donné son accord aux Blaugrana.
Liga
Le point de non-retour est atteint : Dembélé ne jouera plus à Barcelone
IL Y A 8 HEURES

Barcelona manager Xavi Hernandez during the Champions League match against Benfica.

Crédit: Getty Images

Un club toujours dans le rouge même si des efforts ont fait du bien

Tout cela semble bien beau. Mais la réalité économique n'est pas loin. Et il est difficile de l'oublier quand on parle du FC Barcelone tant l'institution blaugrana reste dans le rouge. En janvier dernier, le club catalan avait révélé avoir une dette totale qui s'élève à 1,173 milliard d'euros. Et depuis, le Barça a dû faire des efforts non négligeables pour réduire ses dépenses en recrutant à moindre frais et en s'activant par exemple pour baisser sa masse salariale qui était astronomique.
Les répercussions ont été aussi visibles que symboliques. L'idole Lionel Messi a ainsi dû s'en aller. Et le club barcelonais, qui a essentiellement recruté des joueurs libres cet été, n'avait pu intégrer Memphis Depay ou Eric Garcia que grâce à la bonne volonté de Gérard Piqué ou encore Sergio Busquets et Jordi Alba qui avaient accepté de faire certains efforts financiers. Alors comment expliquer que quelques mois après, on parle déjà d'arrivées aussi fracassantes que celles de Sterling et de Ferran Torres ?

Ferran Torres lors du match opposant Manchester City au RB Leipzig, le 15 septembre 2021, en Ligue des champions

Crédit: Getty Images

20 millions de disponible cet hiver mais…

Autant le dire, tout de suite, cela semble improbable. Déjà content d'avoir pu prolonger Ansu Fati ou encore Pedri ces derniers mois, le FC Barcelone a certes réussi des opérations qui ont soulagé son quotidien. Les départs de Lionel Messi et d'Antoine Griezmann ont ainsi permis aux comptables de respirer un peu mieux. A tel point que Joan Laporta a promis il y a quelques semaines que le Barça pourrait recruter lors des prochaines fenêtres. La presse catalane a d'ailleurs parlé d'une enveloppe de 20 millions d'euros pour cet été. Une jolie somme. Mais on est loin des 80 millions…
Tout cela est en plus à prendre avec des pincettes. Le club catalan, qui s'active toujours pour essayer de prolonger Ousmane Dembélé et Gavi, pourrait en effet être contraint de revoir ses ambitions à la baisse en cas de non-qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Et avec un dernier match décisif à jouer au Bayern Munich, ce n'est pas forcément gagné d'avance, ce qui poserait encore de sérieux soucis aux comptables du club…

Joan Laporta, président du FC Barcelone, lors de la conférence de presse de Sergi, entraîneur intérimaire, le 29 octobre 2021

Crédit: Getty Images

La solution ? Vendre, vendre et encore vendre

En fait, la condition qui pourrait permettre au club barcelonais de s'activer vraiment sur le marché cet hiver est toujours la même : il faut dégraisser. Et pas qu'un peu. Selon Mundo Deportivo, le FC Barcelone a ainsi mis Sergino Dest, Sergi Roberto, Clément Lenglet, Oscar Mingueza et bien sûr Philippe Coutinho, Neto ou encore Samuel Umtiti sur la liste des transferts. Soit pour les incorporer à un deal, soit pour les vendre afin de récupérer un peu d'argent tout en allégeant encore sa masse salariale.
Cependant, les prétendants ne se bousculent pas au portillon pour le moment. Et c'est peut-être ça le principal souci du board blaugrana pour tenter de réaliser des transferts qui pourraient bien rester du domaine du rêve encore quelque temps en Catalogne.
Liga
Benzema : "Je me trouve au max. Il me manque juste des trophées"
HIER À 07:50
Liga
Pourquoi Depay pourrait repartir aussi vite qu'il est arrivé au Barça
12/01/2022 À 15:22