Nouvelle douche froide aux Pays-Bas. Ce jeudi, Hugo de Jonge, le ministre de la Santé et des Sports néerlandais, a écrit à la Chambre des représentants des Pays-Bas. Son message va glacer les très nombreux supporters de football que compte ce pays d'Europe du Nord : les matches d'Eredivisie, et de foot en général, se joueront à huis clos tant qu'un vaccin contre le coronavirus, qui a provoqué plus de 5 000 décès à ce jour aux Pays-Bas, n'aura pas été trouvé.
Il se peut que cela prenne un an, voire plus
"Nous ne pouvons pas annoncer de date précise pour le retour des rassemblements de masse aux Pays-Bas, indique Hugo de Jonge. Cela sera possible uniquement lorsqu'un vaccin contre le Covid-19 sera trouvé. Personne ne sait réellement combien de temps cela va durer. Il se peut que cela prenne un an, voire plus." En réponse à cette lettre, la Fédération néerlandaise a fait part de son désarroi. "Ce serait de nouveau un coup financier très sérieux pour l'industrie du football professionnel", a-t-elle précisé.
Eredivisie
"Scandaleux" : après l'arrêt du championnat, la révolte aux Pays-Bas pourrait être contagieuse
26/04/2020 À 10:42
L'Eredivisie est le premier championnat européen à avoir dit officiellement "stop" le mois dernier, avant que le championnat de France ne lui emboîte le pas il y a une semaine. Pendant ce temps-là, la Bundesliga s'apprête à reprendre ses droits à huis clos et a déjà annoncé sa prochaine journée de championnat, qui débutera le 16 mai prochain.
Ligue 1
Après Neymar... Draxler : la prolongation du milieu allemand au PSG serait actée
IL Y A UNE HEURE
Ligue 1
Le chassé-croisé continue : Monaco repasse devant l'OL
IL Y A 3 HEURES