Son costume a beaucoup fait parler. Mais si la toile n'a pas manqué d'ironiser sur la filiation vestimentaire entre Lionel Messi et Diego Maradona, elle a aussi profité du nouveau sacre de l'Argentin pour chanter ses louanges. "Le meilleur de l'histoire", a immédiatement titré le journal madrilène Marca sur son site internet avant de réaffirmer, palmarès à l'appui : "Il est unique". Les Catalans de Mundo Deportivo placent également le quadruple vainqueur du Ballon d'or "seul sur la cime". Le directeur de la rédaction Santi Nolla n'hésite pas à asséner : "Le football est Messi". "A seulement 25 ans, Messi a déjà dépassé tous les autres grands du football", affirme la plume barcelonaise, suivie dans son élan par des journalistes, de grands noms du sport et des dizaines de milliers d'anonymes venus exprimer leur admiration pour la Pulga.

"Messi est le roi", reprend Enrique Sacco dans une tribune sur le site de Clarin. "Il est impossible de comparer les époques et les rois (Pelé, Maradona, Cruyf ou Di Stefano) de chacune d'entre elles, reconnaît le seul journaliste argentin membre du jury. Chacun fut Roi en son temps. Aujourd'hui, nous vivons l'ère Messi." Le Guardian ne peut qu'approuver : "La domination de Messi paraît irrépressible". "Personne, pas même l'admirateur le plus dévot de Cristiano Ronaldo ne peut contester que Messi est le poids lourd indiscuté du football", appuie Tom Adams dans le blog Early Doors hébergé par Eurosport UK. Partout, les mêmes jeux de mot autour d'un homme aux pieds d'or. Olé (Argentine) s'incline devant le "Varon de Oro" (homme en or). "Messidoro", répond Tuttosport en Italie. Consacré "Roi du Ballon" par Bild, Messi a un temps posé avec son "Poker de Ballons d'Or" en Une du site de Mundo Deportivo.

Ballon d'Or
Des 23 nominés au Ballon d'or, c'est Ibrahimovic le moins cher
22/10/2015 À 14:17

Crédit: DR

"Iniesta n'emportera jamais un Ballon d'Or…"

Encensé par les commentateurs, Lionel Messi a également reçu l'assentiment de ses pairs. Smartphone en mains, nombreux sont les footballeurs à avoir commenté son quatrième sacre mondial sur les réseaux sociaux. A grand renfort de majuscules, son compatriote Ezequiel Lavezzi (PSG) félicite "LE MEILLEUR DU MONDE". "Wow, 4 à la suite ! Messi a rajouté quelque chose à sa liste 'la seule personne à avoir…' #MessiLeMeilleurDeTousLesTemps ??" s'enthousiasme le défenseur de Manchester United Rio Ferdinand. Quelques jours après avoir exposé son cabinet des trophées sur Twitter, Michael Owen joue la carte de l'humour : "je ne suis qu'à 3 derrière Messi ! #toujoursletempsdelerattraper #OUPAS".

Crédit: DR

Supporter du Real Madrid, Rafael Nadal oublie le tennis pour féliciter Messi. "C'était compliqué avec deux grands comme (Andrés) Iniesta et Critiano (Ronaldo)". MisterChip, alias le journaliste espagnol Alexis Tamayo, n'oublie pas plus les rivaux de l'Argentin. "Iniesta n'emportera jamais un Ballon d'Or : il fera la passe à un équipier ou l'expédiera dans la lucarne à la dernière minute", s'amusait-il mardi matin sur Twitter, entraînant plus de 3.000 retweets. Surtout, Iniesta a remporté le seul grand trophée qui manque à Messi, la Coupe du monde. "Je pense qu'il est vraiment le meilleur et espère qu'il mettra un terme aux débats en 2014", conclut Martyn Ziegler, rédacteur en chef de Press Association.

Ballon d'Or
"En 2013, le meilleur, c’est Ribéry"
28/11/2013 À 12:39
Ballon d'Or
Malgré Deschamps, Ribéry se bagarre moins pour l'or que pour le podium
28/11/2013 À 12:38