Les nostalgiques de la "vieille école" du Ballon d'Or risquent d'être encore déçus. Comme c'est le cas depuis le changement des critères d'attribution en 2010, la récompense individuelle suprême du footballeur devrait encore une fois se jouer  cette année entre deux joueurs qui ne présentent pas le plus beau palmarès de la saison. C'est la tendance qui se dégage si l'on se fie aux choix de ceux qui ont rendu leur vote public. Ils ne sont que huit, ils n'ont pas tous donné l'intégralité de leur podium, mais l'ensemble de ces votants place déjà Cristiano Ronaldo loin devant une concurrence emmenée par Lionel Messi. Alors que l'Argentin a passé une bonne partie de la saison à l'infirmerie, et que le Portugais, même s'il a empilé les buts comme personne en 2013, n'a pas gagné de titre.

Franck Ribéry, malgré son triplé Coupe-Championnat-Ligue des champions, malgré son titre de joueur UEFA de l'année, pourrait même ne pas être finaliste si l'on se réfère aux votes déjà connus. Lorik Cana a pourtant plaidé la cause  de son ancien coéquipier à l'OM. Le capitaine de l'Albanie a indiqué qu'il l'avait placé en première position, devant Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. De tous les podiums connus jusqu'ici, c'est le seul, avant la déclaration de Didier Deschamps ce jeudi, où le milieu du Bayern apparaît. Le capitaine de l'Italie, Gianluigi Buffon, a voté pour un trio Pirlo-Cristiano Ronaldo-Messi. Celui du Brésil, Thiago Silva, a choisi Messi devant Zlatan Ibrahimovic et Cristiano Ronaldo, un podium similaire à celui de Lucio Antunes, le sélectionneur du Cap Vert, mais dans un ordre différent (CR7-Messi-Ibrahimovic).

Ballon d'Or
Ribéry : "Si on regarde mes performances, j'ai fait la différence"
25/11/2013 À 17:17

Xavi, Iniesta et Suarez auront des points

Iker Casillas, capitaine de l'Espagne, n'a pas donné son podium. Mais le portier du Real Madrid a d'ores et déjà annoncé que Cristiano Ronaldo, son coéquipier en club, en occuperait la première position. A l'instar de son gardien, Vicente Del Bosque n'a pas révélé les trois joueurs qu'il a choisis, mais il a déjà dévoilé deux membres de son trio : Xavi et Andres Iniesta. Steven Gerrard, qui porte le brassard de l'équipe d'Angleterre, a pour sa part affirmé que Luis Suarez serait sur son podium. Son coéquipier Daniel Agger, capitaine du Danemark, a quant à lui laissé entendre qu'il placerait Ibrahimovic, Messi ou Ronaldo en première position. Ce sera vraisemblablement son podium, dans un ordre qui reste à définir.

Tous ces votants peuvent changer d'avis d'ici vendredi, depuis que la FIFA a décidé de retarder la date limite des votes au 29 novembre. Une décision jugée favorable à Cristiano Ronaldo pour beaucoup. Mais CR7 avait manifestement déjà une avance considérable sur la concurrence avant d'avoir forcé le barrage pour le Mondial 2014 face à la Suède (1-0, 3-2). En partant du principe que les votes rendus publics ne vont pas changer, le Ballon d'or resterait un duel Messi - Ronaldo. Ribéry se battrait seulement pour faire partie des finalistes, avec Pirlo et Ibrahimovic. Il n'est pas impossible que cette tendance perdure une fois la totalité des votes décomptée. N'en déplaise à Ribéry. Et aux nostalgiques.

https://i.eurosport.com/2013/11/28/1141326.png
Supercoupe d’Espagne
Messi, portée historique et répercussions d'un rouge inédit
18/01/2021 À 08:07
Transferts
"Il faudrait un miracle pour que Messi reste au Barça désormais"
30/12/2020 À 15:17