AFP

Ballon d'Or : Michel Platini dit tout haut ce que Franck Ribéry pense tout bas

Platini dit tout haut ce que Ribéry pense tout bas
Par Eurosport

Le 13/01/2014 à 21:36Mis à jour Le 14/01/2014 à 00:07

Visiblement meurtri, Franck Ribéry n'a pas souhaité commenter le résultat du Ballon d'Or. Pour Michel Platini, "il y a un petit problème" avec la formule.

A Zurich, Ribéry a reçu un soutien de poids à l'issue de la cérémonie. Michel Platini, président de l'UEFA, s'est fait l'avocat du Bavarois en s'appuyant sur son impressionnant palmarès en 2013 (Bundesliga, Coupe d'Allemagne, Ligue des champions, SuperCoupe d'Europe, Mondial des clubs et joueur UEFA de l'année). "Je suis très déçu pour Franck Ribéry. Même si je reconnais que Cristiano Ronaldo est un très beau Ballon d'Or", a ainsi réagi le président de l'UEFA au micro de L'Equipe 21 avant de poursuivre : "Si un Espagnol ne le gagne pas en 2010 et que Franck ne le gagne pas cette année alors qu'il a tout gagné, c'est qu'il y a un petit problème. Pour Franck, c'était l'année ou jamais".  

" Si un Espagnol ne le gagne pas en 2010 et que Franck ne le gagne pas cette année alors qu'il a tout gagné, c'est qu'il y a un petit problème"

A travers cette déclaration, Michel Platini dénonce le mode de désignation du lauréat qui récompense davantage le meilleur joueur que le joueur de l'année, le talent individuel plus que les titres. Depuis 2010, la célèbre récompense est tombée dans le giron de la FIFA. Avant ça, seul France Football organisait l'attribution du trophée et définissait ses critères. "L'année prochaine, on aura encore Ronaldo ou Messi. Et dans deux ans Messi ou Ronaldo, a donc regretté Platini. Pendant 50 ans, le Ballon d'Or a tenu compte du palmarès sur le terrain. Là, c'est plutôt basé sur la performance globale des joueurs. Même si Ronaldo est un très grand Ballon d'Or, il y a un petit quelque chose qui a changé depuis qu'il est passé à la FIFA."

En suivant l'ancien mode d'attribution, Franck Ribéry aurait peut-être été sacré. Sans doute même. C'est ce qui ressort notamment du vote des journalistes qui placent le Français devant Cristiano Ronaldo et Messi.

Un changement de règle qui sème le trouble, notamment parmi les sportifs français. Déçu, Rio Mavuba espère que Ribéry se consolera en remportant la prochaine Coupe du monde.

Le Nantais Lucas Deaux, lui, s'étonne surtout de voir le Français finir à la troisième place derrière Messi.

Mais c'est finalement du monde du basket que sont venues les critiques les plus mordantes. "Une arnaque" pour Alexis Ajinça ou "une énorme blague" pour Yakhouba Diawara qui souligne que Ronaldo "n'a rien gagné".

S'il a perdu le Ballon d'Or, Ribéry a au moins gagné en capital sympathie.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0