Getty Images

Les 30 nommés pour le Ballon d'Or : Messi et Van Dijk en têtes de liste, Modric grand absent

Les 30 nommés pour le Ballon d'Or : Messi et Van Dijk en têtes de liste, Modric grand absent

Le 21/10/2019 à 23:23Mis à jour Le 22/10/2019 à 09:55

BALLON D'OR 2019 - La liste des 30 nommés pour le Ballon d'Or a été dévoilée lundi. Lionel Messi et Virgil van Dijk, pressentis comme les favoris, en font partie, contrairement au tenant du trophée, Luka Modric. La France compte quatre représentants avec Hugo Lloris, Kylian Mbappé, Karim Benzema et Antoine Griezmann. À noter aussi, la présence du défenseur parisien Marquinhos.

Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)

L'Egyptien a encore fait parler la poudre cette année, même s'il a davantage partagé la lumière avec Sadio Mané qu'en 2018. Co-meilleur buteur de la Premier League, Salah a aussi marqué un penalty capital en finale de la Ligue des champions.

Eden Hazard (Belgique - Chelsea/Real Madrid)

Le Belge a été l'un des hommes forts de Chelsea, troisième de Premier League, avant d'être l'un des grands artisans du sacre des Blues en Ligue Europa. Nommé meilleur joueur de la finale, il a quitté Londres sur une bonne note avant de signer au Real Madrid, où son début de saison a été gâché par une blessure.

Marquinhos (Brésil - PSG)

L'une des surprises de la liste, mais une belle reconnaissance pour le défenseur brésilien, sacré champion de France avec le PSG puis vainqueur de la Copa America avec la Seleçao. Régulier et polyvalent, performant à son nouveau poste de milieu défensif, Marquinhos a pris une nouvelle dimension sous la direction de Thomas Tuchel.

Raheem Sterling (Angleterre - Manchester City)

Sa progression est bluffante. Raheem Sterling est devenu un autre joueur depuis qu'il a ajouté la finition à ses qualités de vitesse et de dribbles. Nommé dans l'équipe type de la Premier League et de la Ligue des champions, devenu incontournable en équipe d'Angleterre, l'ailier a joué un rôle clé dans le triplé de City et devrait logiquement faire partie du Top 10.

João Felix (Portugal - Benfica/Atlético de Madrid)

Quelle année pour le jeune Portugais de 19 ans ! Vainqueur du championnat portugais avec Benfica puis de la Ligue des Nations avec le Portugal, João Felix a été l'un des grands animateurs du mercato avec un transfert à l'Atlético de Madrid, qui n'a pas hésité à débourser 126 millions d'euros pour en faire le successeur d'Antoine Griezmann.

Lionel Messi (Argentine - FC Barcelone)

L'un des grands favoris, peut-être même le grand favori. Le quintuple vainqueur du trophée a déjà remporté le Soulier d'Or et le trophée de meilleur attaquant UEFA de l'année avant d'être nommé meilleur joueur FIFA The Best. Meilleur buteur de Liga et de Ligue des champions, champion d'Espagne il a signé une année époustouflante malgré l'élimination du Barça en demi-finale de la C1 et une Copa America décevante.

Lionel Messi

Lionel MessiGetty Images

Riyad Mahrez (Algérie - Manchester City)

Mahrez bien mérité sa place dans les 30. S'il est resté plutôt discret dans la première moitié de l'année, l'Algérien est irrésistible depuis cet été. Après avoir été l'un des grands artisans du sacre de l'Algérie à la CAN, l'ailier de 28 ans rayonne depuis le début de la saison avec Manchester City.

Kevin de Bruyne (Belgique - Manchester City)

Le Belge a mis du temps à récupérer d'une grave blessure au genou en 2018, mais il est désormais en pleine possession de ses moyens. Et cela se voit. KDB enfile les passes décisives comme des perles depuis le début de la saison et a retrouvé toute son influence sur le jeu de Manchester City, club avec lequel il a réalisé le triplé.

Kalidou Koulibaly (Sénégal - Naples)

L'un des défenseurs les plus performants au monde, en plus d'être un grand leader. Kalidou Koulibaly a été l'un des hommes forts de Naples, deuxième de Serie A, avant de guider le Sénégal jusqu'à la finale de la CAN. Il a été élu meilleur défenseur du championnat italien.

Virgil van Dijk (Pays-Bas - Liverpool)

Vainqueur de la Ligue des champions, meilleur joueur de la finale, meilleur joueur de Premier League, meilleur défenseur et meilleur joueur de l'UEFA. Avec un tel CV, le Néerlandais de Liverpool est un prétendant légitime pour un trophée qui, cependant, revient rarement à un défenseur.

Virgil van Dijk of Liverpool poses for a portrait

Virgil van Dijk of Liverpool poses for a portraitGetty Images

Antoine Griezmann (France - Atlético de Madrid/FC Barcelone)

Toujours incontournable avec l'équipe de France, Antoine Griezmann a fait le grand saut cet été en quittant l'Atlético de Madrid pour le FC Barcelone. Il avait terminé à la troisième place du Ballon d'Or l'an passé.

Bernardo Silva (Portugal - Manchester City)

L'ancien Monégasque a pris une autre dimension cette année. Désormais incontournable à Manchester City, le Portugais de 25 ans a pesé de tout son talent sur le triplé national du club mancunien, avant d'être nommé meilleur joueur de la Ligue des nations remportée par le Portugal. Il pourrait bien finir dans le Top 10.

Robert Lewandowski (Pologne - Bayern Munich)

Le meilleur buteur sur l'année, pour l'instant, c'est lui. Robert Lewandowski réalise un début de saison incroyable puisque le Polonais a réussi le tour de force de marquer à tous les matches du Bayern en championnat et en Ligue des champions. C'est peut-être le meilleur avant-centre du monde à l'heure actuelle.

Heung-min Son (Corée du sud - Tottenham)

Sa présence peut surprendre mais elle est loin d'être imméritée. L'attaquant sud-coréen sort d'une superbe saison sous le maillot de Tottenham avec 20 buts et 10 passes décisives toutes compétitions confondues. Il avait aussi marqué les esprits en Ligue des champions avec son doublé contre City.

Roberto Firmino (Brésil - Liverpool)

L'artiste discret et altruiste par excellence. Roberto Firmino est souvent dans l'ombre de Mohamed Salah où Sadio Mané, mais c'est bien grâce à l'avant-centre brésilien que le Sénégalais et l'Egyptien prennent autant la lumière. Il a été déterminant sur le titre de champion d'Europe du club de la Mersey.

Cristiano Ronaldo (Portugal - Juventus Turin)

Meilleur joueur de Serie A et champion d'Italie pour sa première saison avec la Juventus Turin, le quintuple vainqueur du trophée fait évidemment partie de la liste. Cristiano Ronaldo, qui vient de passer la barre des 700 buts en carrière, prétend au podium après avoir fini deuxième l'an dernier.

Cristiano Ronaldo, Juventus

Cristiano Ronaldo, JuventusEurosport

Alisson Becker (Brésil - Liverpool)

Le Brésilien est le la référence à son poste sur l'année. Vainqueur de la Ligue des champions et de la Copa America, il a été nommé meilleur gardien des deux compétitions. Alisson, 27 ans, ne devrait pas être loin du Top 5 et part grand favori pour être le lauréat du premier trophée Yachine.

Matthijs de Ligt (Pays-Bas - Ajax Amsterdam/Juventus Turin)

Le meilleur défenseur de sa génération. Du haut de ses 20 ans, Matthijs de Ligt a bluffé tout son monde cette année, notamment en Ligue des champions avec un coup de casque mémorable face au club qu'il a rejoint l'été dernier, la Juventus Turin.

Georginio Wijnaldum (Pays-Bas - Liverpool)

L'un des héros de la formidable "remontada" de Liverpool face à Barcelone en demi-finale retour de la Ligue des champions avec son doublé (4-0). À 28 ans, le milieu néerlandais s'est imposé comme un élément incontournable, chez les Reds comme chez les Oranje.

Karim Benzema (France - Real Madrid)

Cristiano Ronaldo parti, Benzema a endossé le costume de leader au Real Madrid. Si le club merengue a peiné cette année, le Français, âgé de 31 ans, s'est toujours montré à la hauteur. Il a terminé à la troisième place du classement des buteurs de Liga la saison passée avec 21 buts et en occupe actuellement la deuxième position avec six réalisations.

Kylian Mbappé (France - PSG)

Quatrième du Ballon d'Or en 2018, le prodige du foot français a été essentiel dans le titre de champion de France du PSG. Meilleur buteur du championnat avec 29 réalisations, l'attaquant de 20 ans a été nommé meilleur joueur de Ligue 1 aux Trophées de l'UNFP.

Trent Alexander-Arnold (Angleterre - Liverpool)

Son corner de filou face au FC Barcelone a fait le tour de la planète. Champion d'Europe avec Liverpool, le latéral international anglais, âgé de 21 ans, s'est particulièrement distingué cette année avec de nombreuses passes décisives.

Trent Alexander-Arnold

Trent Alexander-ArnoldGetty Images

Donny van de Beek (Pays-Bas - Ajax Amsterdam)

Auteur de plusieurs buts décisifs dans le parcours de l'Ajax Amsterdam en Ligue des champions, Donny van de Beek est l'une des révélations de l'année.

Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon - Arsenal)

Co-meilleur buteur de Premier League avec 22 buts, en compagnie de Sadio Mané, l'attaquant gabonais d'Arsenal est l'une des références de la Premier League à son poste.

Sadio Mané (Sénégal - Liverpool)

Co-meilleur buteur de Premier League, Mané, 27 ans, a joué un rôle essentiel dans le titre européen acquis par Liverpool avant de guider le Sénégal jusqu'à la finale de la CAN. Il est dans les 30 sans surprise. C'est même un prétendant au podium, voire au trophée.

Marc-André ter Stegen (Allemagne - FC Barcelone)

Dans un club où Lionel Messi vampirise l'attention, Marc-André ter Stegen n'en reste pas moins décisif. L'Allemand, régulier et déterminant, a signé des parades essentielles pour permettre au Barça de remporter le titre de champion d'Espagne.

Sergio Agüero (Argentine - Manchester City)

Le buteur argentin a été l'un des grands artisans du triplé réalisé par Manchester City avec 21 buts inscrits la saison passée en Premier League. Toujours régulier à 31 ans, il pointe actuellement en tête du classement des buteurs du championnat anglais avec huit réalisations.

Frenkie De Jong (Pays-Bas - Ajax Amsterdam/FC Barcelone)

L'une des sensations de la saison, symbole de la formidable campagne européenne de l'Ajax Amsterdam, demi-finaliste de la Ligue des champions. Auteur du doublé Coupe-championnat avec les Lanciers, le milieu de 22 ans s'est imposé comme un titulaire au Barça, où il a été transféré cet été.

jong

jongEurosport

Hugo Lloris (France - Tottenham)

Le gardien de l'équipe de France a signé une saison remarquable en club avec une très nette contribution sur l'épopée de Tottenham jusqu'à la finale de la Ligue des champions. À 32 ans, Lloris a confirmé en 2019 qu'il était l'une des références mondiales à son poste.

Dusan Tadic (Serbie - Ajax Amsterdam)

La masterclass du milieu serbe de 31 ans face au Real à Santiago-Bernabeu est restée dans les mémoires. Elle restera l'apothéose de l'année de Dusan Tadic, par ailleurs essentiel sur le titre de champion des Pays-Bas de l'Ajax avec 28 buts et 13 passes décisives.

Les principaux absents

C'est un fait rarissime, mais le tenant du titre ne fait pas partie des 30 finalistes. Luka Modric, sacré en 2018, paie une saison en demi-teinte avec le Real Madrid tout comme ses coéquipiers Sergio Ramos et Gareth Bale, aux aussi absents de la liste. D'autres finalistes de 2018 n'ont pas passé le cut, notamment les Français Raphaël Varane, N'Golo Kanté et Paul Pogba ou les Parisiens Neymar et Edinson Cavani, trop souvent blessés cette année.

Vidéo - Neymar, Pogba, Modric... Ils ne sont pas dans les 30 mais forment un sacré onze

01:35
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0