C'est un vrai soulagement. Nantes sera encore en L1 la saison prochaine. Et Antoine Kombouaré peut respirer un peu mieux. "C'est la première fois que je suis heureux après une défaite, que j'ai autant d'émotion, que je crie de joie comme ça. On est passés par la toute, toute petite porte", reconnaît le coach nantais, qui est apparu au bord des larmes quelques minutes avant au micro de Canal +. "C'est une libération. Je n'avais jamais ressenti ça. Je ne souhaite à personne ce qu'on a vécu", a-t-il alors avoué.
Le Kanak ne s'en cache pas : il a tremblé lors de ce match retour des barrages perdu par les Canaris (0-1), qui ont déjoué après leur victoire de l'aller (1-2). "C'est mérité mais on a eu très peur. On a été tétanisés par l'enjeu, on n'a pas abordé le match de la bonne manière", lance-t-il avant de saluer ses protégés : "Ces joueurs ont vécu une saison incroyable, tellement compliquée, c'est la récompense de leur abnégation, de leur travail, et aussi un peu de leur talent." Les joueurs ont certes connu un exercice atypique. Mais lui aussi.
Ligue 1
Nantes atomise Angers, Savanier sauve Montpellier
19/09/2021 À 14:54
J'ai envie de continuer
Quatrième entraîneur de la saison sur le banc ligérien (après Christian Gourcuff, Patrick Collot et Raymond Domenech), Antoine Kombouaré, qui a apporté "un cadre de vie comme sur le terrain" apprécie Alban Lafont, a su réussir une mission qui semblait bien compliquée. "Sans lui, je ne crois pas qu'on y serait arrivés", lance d'ailleurs le jeune portier. "C'était un pari fou, et c'est un petit miracle", avoue Kombouaré. Car s'il a déjà sauvé Dijon de la relégation en 2019 avant de subir une claque la saison dernière à Toulouse, ce n'était pas la même histoire cette fois-ci.
Réussir son coup avec le FC Nantes, où il a été formé à la Jonelière avant d'y lancer sa carrière de joueur (1983-1990), a forcément un goût particulier. "Honnêtement, si j'avais écouté beaucoup de mes proches, je ne serais pas venu. C'était un choix de coeur, mon club à qui je devais tout, explique-t-il maintenant. C'était un pari fou, et c'est un petit miracle. J'aurais très mal vécu si j'avais amené ce club en L2, ça aurait été atroce."
Soulagé, Antoine Kombouaré peut maintenant penser à la suite. Et s'il est lié au FC Nantes pour deux saisons de plus, il semble y avoir pris goût. "La saison prochaine, j'ai envie de continuer, mais il faut qu'on tire les conclusions de cette saison catastrophique, pour éviter de revivre ça. Il faut apprendre de ses erreurs'", prévient-il. Mais avant, il a d'autres objectifs en tête. "Aujourd'hui je suis vidé, fatigué, je n'ai qu'une envie c'est de rentrer chez moi, prendre des vacances." Des vacances bien méritées.
Ligue 2
Toulouse leader souverain, belle opération d'Ajaccio et Sochaux
18/09/2021 À 15:34
Ligue 1
Nantes a gâché, Nice en a profité
12/09/2021 À 16:56