Le club, qui devait affronter à huis clos le Sao Paulo FC pour le compte de la première journée du Brasileirao (Ligue 1), a obtenu le report de la rencontre sur une décision du Tribunal Supérieur de justice sportive (STJD) finalement acceptée par la Confédération brésilienne de football (CBF).

Avant cette annonce de la décision judiciaire, tombée seulement quelques minutes avant l'heure prévue pour le coup d'envoi, les deux équipes étaient dans le flou le plus total. Les joueurs du Sao Paulo FC étaient même allés s'échauffer sur la pelouse.

Ligue 1
Luiz Araujo, enfin un premier rôle
IL Y A 8 HEURES

"Dix de nos 23 joueurs ont été testés positifs. Malheureusement, nous n'avons reçu les résultats qu'aujourd'hui", a expliqué le président de Goias, Marcelo Almeida, au micro de la chaîne TV Globo. Selon la presse brésilienne, huit de ces dix joueurs étaient des titulaires habituels. Le Sao Paulo FC s'est dit favorable au report, estimant sur Twitter que "rien n'est plus important que de préserver la santé"

Le protocole imposé par la CBF pour que le championnat national puisse débuter -- avec trois mois de retard en raison de la pandémie -- exige que tous les joueurs soient testés moins de 72 heures avant chaque match.

Le Brésil a dépassé samedi le seuil des 100.000 morts et plus de 3 millions de personnes contaminées par le coronavirus.

Supercoupe d'Europe
Un bonheur total pour le Bayern
IL Y A 9 HEURES
Ligue Europa
Reims ne verra pas les barrages
IL Y A 12 HEURES