Football
Bundesliga

Ce Bayern est géant

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParEurosport
02/06/2013 à 12:53 | Mis à jour 02/06/2013 à 14:03

Le club munichois est rentré dans le cercle fermé des grands d’Europe ayant réussi le triplé Ligue des champions-Championnat-Coupe. Chiffres à l’appui, sa saison fut hors norme.

Samedi soir, Jupp Heynckes est porté en triomphe. "L'équipe m'a fait le plus fabuleux cadeau", savoure l’entraîneur allemand. Heynckes peut quitter Munich la tête haute : il vient de gagner la Coupe d’Allemagne, aux dépens de Stuttgart (3-2). La 16e dans l’histoire du Bayern. Mais surtout, l’ogre bavarois vient de réussir là où tous les clubs allemands avaient échoué jusqu’ici : remporter la Ligue des champions, le Championnat et la Coupe. Ou, dit autrement, marcher sur les traces de six glorieux ainés. Avant le Bayern, seuls le Celtic Glasgow (1967), l’Ajax Amsterdam (1972), le PSV Eindhoven (1988), Manchester United (1999), le FC Barcelone (2009) et l'Inter Milan (2010) avaient réalisé un tel triplé. Franck Ribéry résume : "C’est historique, s’enthousiasme le Français, 10 buts et 14 passes décisives en Bundesliga au compteur. C'est incroyable ce qu'on a fait cette saison."

Incroyable ? Le qualificatif peut paraître banal. Il ne l’est pas. Le Bayern aura bien marqué les esprits en 2012-2013. D’ailleurs, il aura marqué tout court : 151 buts en 54 matches. Soit une moyenne hallucinante de 2,80 buts par rencontre, supérieure à celles des autres champions que sont le Barça (2,63), Manchester United (2,11), Porto (2,04), le PSG (1,87) et la Juventus (1,83).

DFB-Pokal

Le Bayern, c'est triplement bon !

01/06/2013 À 19:53

Si la force de frappe offensive du Bayern a impressionné, sa solidité défensive fut également sans égal. Ou presque : dans ce domaine, seul Porto et sa moyenne de 0,53 but encaissé par rencontre font mieux que le géant munichois, qui a concédé 33 buts encaissés en 54 matches (soit 0,61 par match). Le PSG (36 buts encaissés en 54 matches, soit 0,67 par match) et la Juventus (0,71) sont juste derrière. Loin devant Barcelone (1,17) et Manchester United (1,20).

Cette efficacité offensive et cette incontestable solidité défensive ont du Bayern une équipe quasi-invincible. Depuis le mois d’août, les coéquipiers de Franck Ribéry n’auront connu la défaite qu’à trois reprises : face à Leverkusen (1-2), en Bundesliga ; sur le terrain du BATE Borisov (3-1) et face à Arsenal en Ligue des champions (0-2). Là encore, personne n’a fait mieux.

Alors oui, comme le souligne Daniel van Buyten, ce Bayern "a marqué l'histoire et peut-être pour de longues années". Jupp Heynckes, qui a promis d’évoquer son avenir mardi, en conférence de presse, peut partir l’esprit tranquille. Par la grande porte. Le 26 juin, Pep Guardiola prendra officiellement sa succession. L’héritage sera lourd à porter. Mais l’ex-entraîneur du Barça aura l’occasion de faire mieux l’an prochain. A condition que le Bayern s’adjuge la Supercoupe d’Europe, face à Chelsea, remporte la Coupe du monde des clubs… et préserve son triplé. Le défi de Guardiola s’annonce immense. Il l’avait relevé sur le banc du Barça, en terminant l’année 2009 avec six trophées.  

DFB-Pokal

Un doublé de plus en poche : le Bayern sur toute la ligne

04/07/2020 À 19:54
Bundesliga

100 buts, Lewandowski sur un nuage, phase retour record : le Bayern a encore écrasé la Bundesliga

27/06/2020 À 17:25
Dans le même sujet
FootballBundesligaBayern Munich
Partager avec
Copier
Partager cet article