La défaite, sur son terrain, de Hansa Rostock (3-1) a déclenché la colère de certains spectateurs et conduit à l'arrestation de 33 d'entre eux. Quelque 2000 policiers avaient été mobilisés pour ce match, en marge duquel un car de la police et trois bus des supporteurs de St Pauli ont été les cibles de jets de pierres. La rencontre a notamment dû être interrompue durant dix minutes en première période, après que des supporteurs du Hansa Rostock eurent allumé des fumigènes et des pétards.

Des sanctions sévères sont attendues de la part de la Fédération allemande de football à l'encontre de Rostock mais le club a demandé à être soutenu face à cette situation. "Nous demandons à la fédération, aux politiques et aux instances judiciaires de ne pas laisser les clubs seuls face aux problèmes de société", a insisté le club du nord de l'Allemagne dans un communiqué.

Football
8e j. - Coman, Haaland, Dragovic : 3 buteurs, 3 stats
IL Y A 6 HEURES
Ligue des champions
La Juve, à nouveau "innaMorata"
IL Y A 7 HEURES
Ligue des champions
Piqué n’est plus là, et c’est une très mauvaise nouvelle pour le Barça
IL Y A 7 HEURES