Getty Images

18e journée : Avec un but de Franck Ribéry, le Bayern s'impose à Leverkusen (1-3)

Ribéry et le Bayern redémarrent du bon pied

Le 12/01/2018 à 22:22Mis à jour Le 12/01/2018 à 23:11

BUNDESLIGA - Le Bayern Munich a réussi sa reprise. Avec un bon Franck Ribéry, auteur du deuxième but bavarois, l'équipe de Jupp Heynckes a signé un succès à Leverkusen vendredi, en ouverture de la 18e journée (1-3), et prend provisoirement 14 points d'avance sur Schalke 04 en tête du classement. Leverkusen, qui restait sur 12 matches sans défaite en championnat, reste 4e.

Pour la reprise de la Bundesliga en 2018, le Bayern Munich a fait un pas de plus vers le vingt-huitième titre de champion d’Allemagne de son histoire. En déplacement sur la pelouse du Bayer Leverkusen, ce vendredi soir, les Bavarois se sont imposés (1-3) grâce notamment au premier but de Franck Ribéry cette saison en championnat. Les joueurs de Jupp Heynckes, parfois bousculés, caracolent encore et toujours un peu plus en tête avec une avance provisoire de quatorze points sur Schalke 04, qui mène la meute des poursuivants.

Après cette traditionnelle coupure hivernale d’un mois, le Bayern était attendu pour poursuivre son cavalier seul sur la scène domestique. Après les toussotements du début de saison qui marquaient la fin du mandat de Carlo Ancelotti, les Munichois ont repris du poil de la bête sous l’impulsion de Jupp Heynckes, de retour aux affaires depuis le 6 octobre. Contre le Bayer Leverkusen, le champion d’Allemagne a signé une septième victoire consécutive, toutes compétitions confondues. D’abord, grâce à Javi Martinez à l’affût pour reprendre une tête d’Arturo Vidal repoussée par Sven Bender (0-1, 32e). La conclusion d’une première demi-heure plutôt aboutie avec plusieurs situations (16e, 25e, 26e).

Ribéry pas perturbé par son avenir

Dans ce début d’année, Franck Ribéry est particulièrement scruté. Le Français est en fin de contrat en juin prochain et l’incertitude entoure son avenir. Voilà pour les coulisses. Sur le terrain, "Kaiser Franck" est toujours le même et les défenseurs de Leverkusen ont pu en faire l’amère expérience. Jonathan Tah, fixé par l’ancien Marseillais sur le deuxième but (0-2, 59e) pourra en témoigner. Sa frappe sèche du droit laissait augurer une fin de match tranquille pour le "Rekordmeister". Mais la réduction de l'écart sur un tir de Kevin Volland dévié par Javi Martinez puis Nicklas Süle (1-2, 70e) a bousculé les plans bavarois.

Franck Ribéry inscrit le deuxième but du Bayern à Leverkusen

Franck Ribéry inscrit le deuxième but du Bayern à LeverkusenGetty Images

De manière désordonnée, le Bayer a poussé et aurait pu arracher une égalisation qui semblait encore illusoire quelques minutes plus tôt. Le frisson provoqué par la tentative de Lucas Alario (77e) – ancienne piste du PSG et de Lyon sur le mercato – provoquera des regrets chez le quatrième de la Bundesliga, qui a vu sa série de douze matches sans défaite en championnat s’interrompre.

Finalement, James Rodriguez a éteint tout suspense avec un sublime coup franc déposé dans la lucarne de Bernd Leno à l’entame du temps additionnel (1-3, 90e+1). Le Colombien profitait de l’absence de Robert Lewandowski (blessé), préposé à l’exercice. Alors que Sandro Wagner, la nouvelle recrue bavaroise et doublure annoncée du Polonais, a fait ses débuts en suppléant Ribéry (79e). Kingsley Coman (65e) et Corentin Tolisso (90e+2) sont, eux aussi, entrés en cours de jeu comme rappeler la richesse de l’effectif du Bayern Munich, un peu trop oubliée au moment de citer les favoris à la victoire finale en Ligue des champions.

0
0