Getty Images

Leverkusen-Bayern : Les six derniers mois de Ribéry au Bayern ? Pas si vite…

Les six derniers mois de Ribéry au Bayern ? Pas si vite…

Le 12/01/2018 à 05:56Mis à jour Le 12/01/2018 à 16:09

BUNDESLIGA - Le Bayern Munich, qui se déplace à Leverkusen pour la reprise vendredi (20h30), n'a pas prolongé le bail de Franck Ribéry. En fin de contrat en juin, le Français vit peut-être les six derniers mois de sa formidable aventure bavaroise. Le FCB a des raisons d'y mettre en terme. Mais aussi de la poursuivre.

2018 a bien commencé pour Franck Ribéry. Mardi, le Français a signé une entrée remarquée lors du dernier match amical du Bayern Munich avant la reprise du championnat, face au Bayer Leverkusen vendredi soir. Une accélération pour initier le deuxième but du club bavarois signé Thomas Müller, puis trois buts, en l'espace de onze minutes, pour sceller son succès face au SG Sonnenhof Grossaspach (5-3). L'adversaire n'avait rien de redoutable sur le papier. Mais c'est quand même la meilleure manière de commencer l'année. Peut-être sa dernière au Bayern.

Ribéry est à six mois de la fin de son contrat avec le géant bavarois. Pour l'instant, il n'a pas été prolongé. Et l'hypothèse de voir son aventure avec le Bayern s'arrêter en juin prend de l'épaisseur. Parce que le Français aura alors 35 ans. Parce qu'avec un salaire évalué entre 10 et 12 millions d'euros par an, il représente un poids important sur la masse salariale d'un club dont il n'incarne plus l'avenir. Parce que cette belle histoire dure déjà depuis plus de dix ans, et que le moment est peut-être venu d'y mettre un terme.

Une transition délicate

Le Bayern a tenté de préparer la transition sans réellement y parvenir. Il s'était attaché les services de jeunes ailiers destinés à grandir au sein du club avant de prendre la relève des deux incontournables au poste, Ribéry mais aussi Arjen Robben. Xherdan Shaqiri comme Douglas Costa n'ont pas suffisamment convaincu et sont partis. Kingsley Coman est le plus proche de s'imposer comme un successeur pour le Français. Mais succéder à Ribéry au Bayern, c'est une montagne très haute, y compris pour le jeune et talentueux international tricolore.

Vidéo - Ribéry : "Je n’ai pas peur de perdre ma place"

00:29

Dire que Ribéry est un cadre du FCB ressemble à un euphémisme. Arrivé en 2007, il est celui qui fréquente le club depuis le plus longtemps au sein de l'effectif actuel de Jupp Heynckes. Il y a tout gagné : sept titres de champion d'Allemagne, cinq Coupes d'Allemagne, trois Supercoupes d'Allemagne, une Ligue des champions, une Supercoupe d'Europe et un Mondial des clubs. Il incarne une période de succès du Bayern, notamment cette saison 2012-13 où le Français avait largement contribué aux six titres du club bavarois avant d'échouer à la 3e place du Ballon d'Or.

Un impact encore criant

Tirer un trait sur le passé, c'est une chose. Encore faudrait-il que Ribéry n'ait pas sa place dans l'avenir du Bayern. Sur ses performances cette saison, ce n'est pas si net. Certes, le Français collectionne les pépins physiques depuis plusieurs saisons et celle-ci n'a pas échappé à la règle avec plus d'un mois d'absence en automne en raison d'une blessure à un genou. Il n'a plus exactement le même pouvoir d'accélération que par le passé. Mais il fait encore de grandes différences. Et son influence sur le jeu bavarois reste très importante. Parfois monumentale.

Neymar et Franck Ribéry lors de Bayern-PSG

Neymar et Franck Ribéry lors de Bayern-PSGGetty Images

C'était particulièrement criant face au PSG. Un rendez-vous où le Bayern se devait de laver l'affront subi à Paris au match aller (3-0). Ce soir-là, Ribéry n'était pas attendu dans le onze de départ. Jupp Heynckes a surpris tout son monde en lui offrant une titularisation, sa première depuis deux mois. L'entraîneur du FCB avait été encore plus loin en lui confiant le brassard de capitaine. Ribéry avait fait mieux que justifier la confiance placée en lui par Heynckes. Etincelant en première période, le Français avait largement contribué à la revanche (3-1).

Ce match n'avait pas seulement rappelé à quel point Ribéry était un joueur emblématique du Bayern. Il avait aussi montré que Ribéry, malgré le poids des ans, restait un grand joueur, capable d'évoluer dans une équipe du plus haut niveau et d'y briller. C'est forcément difficile de se passer d'un tel élément. Et c'est justement la question que le Bayern va devoir se poser dans les six mois qui viennent. Six mois qui pourraient encore être glorieux pour Ribéry et le club bavarois. Six mois pour finir sur une bonne note. Ou pour se donner une raison de faire encore durer le plaisir.

Le Bayern Munich doit-il prolonger le contrat de Franck Ribéry ?

Sondage
1180 vote(s)
Oui
Non
0
0