Getty Images

Bundesliga - Le Bayern s'impose difficilement face à Hoffenheim (3-1) lors de la première journée

Sauvé par ses cadres, le Bayern en a bavé

Le 24/08/2018 à 22:36Mis à jour Le 25/08/2018 à 03:07

BUNDESLIGA - Le Bayern en a bavé. Poussif, le club bavarois s'est imposé face à Hoffenheim en ouverture de la saison de Bundesliga, vendredi soir, à l'Allianz Arena (3-1). Sauvé en fin de match par un penalty marqué par Robert Lewandowski à la 82e minute, puis un but d'Arjen Robben (90e), le champion en titre a bien entamé sa saison.

Le Bayern Munich, sextuple champion d'Allemagne en titre, a débuté la défense de sa couronne par une victoire poussive face à Hoffenheim (3-1), ce vendredi. Pour la première de Niko Kovac sur le banc bavarois en Bundesliga, les Munichois ont été mis en difficulté mais ils ont eu le dernier mot en fin de match grâce à deux buts de Robert Lewandowski et d'Arjen Robben alors qu'une contre-performance se profilait. Côté mauvaise nouvelle, le Bayern a perdu Kingsley Coman juste avant la mi-temps, peut-être pour un long moment... Sur un tacle, le Français a été durement touché à la cheville gauche, la même qui ne lui avait pas permis d'être prêt à temps pour la Coupe du monde avec les Bleus.

On ne sait pas si cette première rencontre donnera le ton de cette saison 2018-2019. On ne l'espère pas tant ce Bayern Munich-Hoffenheim a été marqué par un certain niveau d'agressivité, qui a donc laissé des séquelles sur la cheville gauche meurtrie de Coman. Mais l'avantage dans la maison bavaroise, c'est de disposer d'un effectif assez hors norme. Au coup d'envoi, Mats Hummels, James Rodriguez, Arjen Robben ou encore la dernière recrue Leon Goretzka ont pris place sur le banc des remplaçants. Et Corentin Tolisso, pas sur la feuille de match, n'est pas encore prêt physiquement… Globalement dominateur en début de match, le "Rekordmeister" s'en est remis à Thomas Müller pour ouvrir le score de la tête sur un corner de Joshua Kimmich (1-0, 23e).

Deux buts annulés par la vidéo

Manuel Neuer, de retour en Bundesliga pour la première fois depuis le 16 septembre 2017, passait alors une soirée relativement tranquille à l'exception d'un manqué de Joelinton à bout portant (34e). Mais tout s'est emballé en fin de première période. Après un arrêt solide d'Oliver Baumann en face-à-face (37e), Coman a vu son match s'arrêter prématurément sur un tacle de Nico Schluz, sa cheville gauche restant bloquée sous le corps du joueur de Hoffenheim (44e). En pleurs, il a été remplacé par Robben dont le rôle a été prépondérant en seconde période.

L'ailier hollandais a d'abord cru retirer une belle épine du pied à son équipe, rattrapée par Hoffenheim à la suite d'un but d'Adam Szalai (1-1, 58e). A l'affût pour reprendre un penalty - provoqué par Franck Ribéry et sifflé généreusement - de Lewandowski repoussé par Baumann, il a vu son but annulé par la vidéo qui a montré sa position avancée dans la surface au moment du tir du Polonais. Le numéro 9 munichois s'est finalement rattrapé lorsque le penalty a été retiré (2-1, 82e).

Robben, toujours lui et très remuant, a assuré la victoire des Bavarois en profitant de l'apathie de la défense adverse sur une touche (3-1, 90e). Entre-temps, l'assistance vidéo à l'arbitrage était encore intervenue en refusant cette fois-ci un but à Müller qui s'était aidé du bras (86e). Pour la manière, on repassera. Mais le Bayern Munich semble avoir tellement de marge sur la concurrence qu'il peut se permettre de s'imposer sans convaincre.

Thomas Müller lors de Bayern Munich - Hoffenheim / Bundesliga

Thomas Müller lors de Bayern Munich - Hoffenheim / BundesligaGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0