Getty Images

Hummels, le patron n'est jamais parti

Hummels, le patron n'est jamais parti

Le 08/11/2019 à 20:59Mis à jour Le 09/11/2019 à 13:15

BUNDESLIGA - Revenu à Dortmund l'été dernier après trois saisons passées au Bayern, Mats Hummels n'a pas tardé à redevenir le chef de défense du Borussia. Le champion du monde 2014 n'est pas loin d'afficher son meilleur niveau avant le choc entre les deux seuls clubs qu'il a fréquentés au cours de sa carrière, même si cela ne lui ouvre pas encore la porte d'un retour en sélection.

Ces retrouvailles, ça le connaît. C'est peut-être même le fil rouge de sa carrière. Mats Hummels a passé sa vie de footballeur entre Munich et Dortmund. Formé au Bayern, il a dû filer au Borussia pour trouver l'opportunité de percer chez les pros. C'est peu de dire qu'il y est parvenu. Ses huit saisons glorieuses au BvB lui ont permis de s'imposer comme l'un des meilleurs au monde à son poste et de convaincre le Bayern de le rapatrier en 2016. Après trois ans en Bavière, le défenseur de 30 ans a décidé de retrouver Dortmund l'été dernier. Partir et revenir de chez l'ennemi, c'est la vie qu'il a choisie.

Elle laisse fatalement des séquelles. Les fans de Dortmund n'avaient pas forcément pardonné à Hummels d'avoir emprunté le même chemin que Mario Götze ou Robert Lewandowski en rejoignant les rangs du rival honni. Le champion du monde 2014 savait ce qui l'attendait en revenant. Il s'est fait discret devant la presse, même s'il maîtrise bien l'exercice médiatique. Il a laissé cet espace aux autres. Comme Jürgen Klopp. "Pour moi, c'est le meilleur défenseur central allemand et je suis ravi qu'il retourne à Dortmund", avait lancé l'ancien coach du BvB cet été, après l'officialisation du transfert.

"Un leader naturel"

Les Borussen peuvent également se réjouir de son retour. Sur le terrain, Hummels a repris naturellement le rôle qui lui était dévolu avant son départ à Munich : celui d'un chef de défense dont Dortmund ne peut pas se passer. Un taulier indispensable dans une charnière talentueuse mais bien trop verte pour répondre aux exigences d'un club lassé de se voir dominé par le Bayern. "C'est un leader naturel", rappelait Klopp quand Lucien Favre se réjouissait de sa recrue, capable d'apporter "pas seulement sur le plan du jeu, mais aussi sur celui de l'expérience et du caractère."

Vidéo - Dortmund - Reus : "Hummels nous apporte de la qualité"

00:29

La plus-value saute aux yeux. Si le Borussia a subi quelques turbulences durant les trois premiers mois de la saison, il serait certainement dans une situation plus inconfortable sans Hummels. Dans un club qui a parfois tendance à basculer rapidement de l'euphorie à la crise, dans une équipe capable d'alterner le meilleur et le pire d'une minute à l'autre, il a cette faculté unique à imposer sa maîtrise et sa sérénité. "Il a apporté de la stabilité et son expérience, résume Florian Bogner, journaliste sur eurosport.de. Il est clairement le patron. Comme s'il n'était jamais parti."

La masterclass de Barcelone

Le Borussia avait besoin de ce patron. Encore fallait-il qu'il soit performant. Le doute pouvait paraître légitime pour un joueur de 30 ans, même si le déclin de Hummels était tout relatif. Il a évolué à un niveau si élevé que la moindre baisse de régime ne pouvait pas passer inaperçue. C'est la rançon de la gloire pour un joueur qui a été considéré comme une référence à son poste. Comme Sergio Ramos, Gerard Piqué ou Leonardo Bonucci, également cités parmi les meilleurs défenseurs centraux du monde durant leur carrière, l'Allemand n'a pas échappé à la règle. Mais ces doutes, il les a vite levés.

Barcelona's French forward Antoine Griezmann has a chance put off ny Dortmund's German defender Mats Hummels (L) during the UEFA Champions League Group F football match Borussia Dortmund v FC Barcelona in Dortmund, western Germany, on September 17, 2019.

Barcelona's French forward Antoine Griezmann has a chance put off ny Dortmund's German defender Mats Hummels (L) during the UEFA Champions League Group F football match Borussia Dortmund v FC Barcelona in Dortmund, western Germany, on September 17, 2019.Getty Images

Le symbole, c'est Barcelone. Face à Antoine Griezmann, Luis Suarez puis Lionel Messi, entré à l'heure de jeu, Hummels a régné comme un empereur sur la défense du Borussia. Une partition proche de la perfection qui a permis au BvB d'accrocher le géant catalan (0-0). Et de rappeler les qualités si précieuses du joueur. "Il n'est peut-être pas le plus rapide, mais il compense avec une bonne lecture du jeu, résume Bogner. Il évolue à un niveau très élevé avec régularité. Et il est aussi très fort dans le domaine aérien, une qualité qui manquait au Borussia par le passé, surtout sur les corners."

Il ferait du bien au Bayern… et à l'Allemagne

Sa performance éblouissante n'est pas passée inaperçue outre-Rhin. "Et il y a eu d'autres matches aboutis à côté de celui-là", souligne Bogner. Des prestations qui ont de quoi donner quelques regrets au Bayern. Le club bavarois a perdu de sa solidité défensive sans Hummels, même si les blessures de Niklas Süle et Lucas Hernandez expliquent aussi ce phénomène. Avec l'absence de Jérôme Boateng, suspendu lors de l'humiliation à Francfort (5-1) qui a entraîné le départ de Niko Kovac, le FCB sera bien démuni derrière au moment d'aborder ce Klassiker.

Mais ce n'est pas tant au Bayern que l'absence de Hummels fait débat. C'est surtout en équipe d'Allemagne. Le défenseur aux 70 sélections, essentiel dans le titre mondial en 2014, fait partie des joueurs "évincés" de Joachim Löw avec Thomas Müller et Boateng pour donner un coup de jeune à la Mannschaft. "Il a fait une grosse erreur en l'écartant, estime Bogner. Boateng ou Müller, ça peut se comprendre, mais pas Hummels." Malgré un lobby assez important pour le retour du joueur du Borussia en sélection, Löw ne l'a pas convoqué pour affronter la Biélorussie et l'Irlande du Nord. Au moins, Hummels peut se concentrer pleinement sur son club. À Dortmund, c'est lui le patron.

Borussia Dortmund: Mats Hummels und Roman Bürki

Borussia Dortmund: Mats Hummels und Roman BürkiGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0