La victoire à Leipzig (2-0) samedi dernier a fait le plus grand bien du côté de Dortmund. Ce succès a permis au club de la Ruhr d'assurer la deuxième place en Bundesliga et sûrement convaincu les dirigeants du BvB à maintenir leur confiance à Lucien Favre. En effet, selon les informations de Bild, le technicien suisse de 62 ans, devrait rester sur le banc de Dortmund la saison prochaine, pour le troisième exercice de suite.

Bundesliga
"Je suis heureux à Dortmund" : Favre dément un possible départ et tance Matthäus
27/05/2020 À 18:14

L'élimination en huitième de finale de Coupe d'Allemagne et de Ligue des champions, face au Werder Brême et contre le PSG, ainsi que les deux défaites encaissées cette saison face au Bayern Munich (ndlr : 4-0 en Bavière, 1-0 au Signal Iduna Park) en championnat auraient fait douter les dirigeant de Dortmund au cours de la saison 2019-2020. Quelques heures après cet échec face au Champion d'Allemagne, Lothar Matthäus, consultant pour Sky, avait même annoncé un départ imminent de l'ancien entraîneur de Nice.

Mais Lucien Favre avait rappelé dans la foulée qu'il souhaitait poursuivre l'aventure chez le deuxième de Bundesliga. "Je suis heureux à Dortmund, j'ai un contrat jusqu'en 2021 et je veux absolument être sur le banc la saison prochaine encore. Désolé, mais Lothar ne peut pas savoir tout ce qui se passe en interne chez nous. Je suis l'entraîneur, je vois mes joueurs tous les jours. Il fait son travail, moi le mien", avait confié le Suisse, très remonté à l'époque, à Bild fin mai.

Les décideurs de Dortmund ont néammoins préféré souligner la bonne entente entre leur entraîneur et les joueurs. Mais aussi le fait que Lucien Favre fasse progresser des jeunes pépites comme Erling Haaland, Jadon Sancho ou Giovanni Reyna. Trois joueurs qui pourraient, dans le futur, rapporter une plus-value à neuf chiffres dans les caisses du Borussia Dortmund.

Pourquoi Haaland ressemble à une mise en garde pour Mbappé

Bundesliga
Lewandowski "footballeur de l'année" en Allemagne
31/08/2020 À 10:00
Bundesliga
Merkel durcit les restrictions et douche les espoirs des clubs
27/08/2020 À 10:59