Getty Images

Leipzig encore tenu en échec, le Bayern peut prendre le large

Leipzig encore tenu en échec, le Bayern peut prendre le large

Le 07/03/2020 à 17:30Mis à jour Le 07/03/2020 à 18:27

BUNDESLIGA - Le RB Leipzig, deuxième du championnat allemand, a été tenu en échec samedi face à Wolfsburg (0-0) et stagne à deux points du Bayern Munich, qui détient une belle occasion de creuser l'écart en recevant le modeste Augsbourg ce dimanche.

Leipzig a encore manqué le coche. En déplacement sur la pelouse de Wolfsburg à trois jours de recevoir Tottenham en Ligue des champions (victoire 1-0 à l'aller), l'équipe de Julian Nagelsmann n'a jamais réussi à inscrire ce petit but de la victoire qui lui aurait permis de rejoindre le Bayern Munich en tête de Bundesliga. Au terme d'une rencontre équilibrée et très ouverte (16 tirs à 15), le RB Leipzig a enchaîné un deuxième match nul consécutif tout en offrant la chance aux Bavarois de prendre cinq points d'avance en tête du championnat allemand s'ils venaient à battre le modeste Augsbourg dimanche après-midi (15h30). Pire : les coéquipiers de Timo Werner pourraient même perdre leur place de dauphin en cas de victoire du Borussia Dortmund sur la pelouse du Borussia M'Gladbach plus tard dans la journée.

De son côté, Schalke 04 aurait pu profiter de l'ouverture du score rapide de Weston McKennie (20e) pour se rapprocher du top 5 mais les hommes de David Wagner n'ont jamais réussi à se mettre à l'abri et ont encaissé l'égalisation sur le seul tir cadré d'Hoffenheim : une frappe à bout portant de Christoph Baumgartner à la suite d'un cafouillage de la défense sur corner (69e). Résultat, Schalke enchaîne un cinquième match sans victoire en Bundesliga et reste coincé à onze points du Borussia M'Gladbach, actuel 5e.

Leverkusen et Fribourg assurent

Facile comme le Bayer. Leverkusen a vécu une rencontre pleine de réussite face à Francfort. Un premier but d'Havertz à peine plus de trois minutes après le coup d'envoi, un deuxième de Bellarabi au quart d'heure de jeu, et deux autres de Paulinho juste après la pause : les joueurs de Peter Bosz se sont assurés de terminer dans le Top 5 du championnat allemand à l'issue de cette 25e journée en convertissant chacun de leurs quatre tirs cadrés de la rencontre, prouvant une fois de plus leur grande forme du moment avec une quatrième victoire lors de leurs cinq dernières rencontres de Bundesliga.

Fribourg aussi a déroulé. Opposé à l'Union Berlin, le club de Christian Streich s'est reposée sur une solide défense pour se donner un peu d'air dans la première moitié de tableau après deux défaites consécutives. Sallai a ouvert le score d'une tête sur corner (34e) avant le but du break de Gunter (55e) et que Koch entérine le résultat de la rencontre à bout portant (82e).

Provocation des Ultras

Une semaine après les interruptions de matches pour injures envers le milliardaire Dietmar Hopp, propriétaire de Hoffenheim, les ultras de la Bundesliga, en guerre ouverte contre les instances, avaient promis de ne pas relâcher la pression. C'est à Schalke que les banderoles ont été le plus provocatrices : "Nous nous excusons auprès de toutes les putes pour les avoir associées à M. Hopp", ont clamé les ultras sur une banderole géante en tribune populaire.

Les fans de Schalke ont également scandé des slogans hostiles à la Fédération allemande de football, qui a récemment prononcé des sanctions contre leurs homologues de Dortmund pour avoir injurié Dietmar Hopp. Un seul match a finalement été interrompu ce samedi, Carl Zeiss Iena-Munich 1860 en troisième division, en raison de slogans injurieux envers Hopp. La partie a repris après 15 minutes lorsque la banderole a été repliée.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313