Getty Images

Dortmund tombe à Leverkusen après un match fou

Dortmund tombe à Leverkusen après un match fou

Le 08/02/2020 à 20:24Mis à jour Le 08/02/2020 à 20:55

BUNDESLIGA - Le Borussia Dortmund, qui a mené 1-2 puis 2-3, s'est écroulé en fin de rencontre à Leverkusen (4-3). Les buts successifs de Leon Bailey (81e) et Lars Bender (82e) ont permis au Bayer de l'emporter dans un match fou. Les locaux reviennent à deux points du Borussia, 3e, qui a manqué de son côté l'occasion de recoller au Bayern Munich en tête.

Phénoménal finish du Bayer Leverkusen ! A domicile, la formation de Peter Bosz a éteint, samedi, le Borussia Dortmund au terme d'un match complètement fou (4-3). Mené 3-2 après 80 minutes de jeu, le Bayer a su renverser le cours du match grâce à des réalisations de Leon Bailey (81e) et Lars Bender (82e). Le BVB semblait pourtant maîtriser son avance, avant de craquer dans les dernières minutes. Kevin Volland avait lancé les siens avec un doublé en première période. Leverkusen revient à 2 points du Borussia et du podium.

Le scénario de cette rencontre entre deux équipes de haut de tableau en Bundesliga ne pouvait être plus épique. Après un premier quart d'heure de jeu un peu tendre, les deux formations ont lancé les hostilités en montant l'intensité de plusieurs crans pour donner une dizaine de minutes de folie dès la 20e. Une première erreur de la défense de Dortmund a offert l'ouverture du score à Kevin Volland (20e). Mais le Bayer, pris de court, n'a bénéficié que de deux minutes de répit avant de voir Mats Hummels égaliser de la tête sur corner (22e, 1-1).

Puis, la BayArena a cru exploser lorsque le ballon de Moussa Diaby a trouvé les filets de Burki pour la deuxième fois en 5 minutes (25e). Mais l'intervention du VAR a annulé ce deuxième but et calmé tout le stade. Emre Can et Dortmund ont sauté sur l'occasion : la recrue hivernale des Jaune et Noir a logé une frappe des 25m sous la barre de Hradecky, en lobant parfaitement le portier de Leverkusen (33e, 1-2). Mais Leverkusen s'est relevé grâce à Kevin Volland, auteur d'un doublé juste avant la pause (43e, 2-2) pour conclure un premier acte à rebondissements... qui ne représentait en réalité que les prémices d'un second encore plus sublime.

Emre Can - Bayer Leverkusen-Borussia Dortmund - Bundesliga 2019/2020 - Getty Images

Emre Can - Bayer Leverkusen-Borussia Dortmund - Bundesliga 2019/2020 - Getty ImagesGetty Images

Le Borussia semblait avoir fait le plus dur

Les braises déjà bien prises, le feu est monté en température dès la 64e minute lorsque Kai Havertz a trouvé le poteau de Burki. Pas assez altruiste sur le coup, le milieu du Bayer a dû s'en mordre les doigts rapidement. Car comme en début de match, Leverkusen a fait preuve de relâchement et Raphael Guerreiro s'est empressé de sanctionner cette faute (65e, 2-3) une petite minute plus tard.

Le Borussia semblait alors partir vers la tête de la Bundesliga en revenant à hauteur du Bayern Munich, malgré un Erling Haaland quasiment invisible alors qu'il était sur une série de 7 buts en 3 matchs de championnat d'Allemagne. Mais ni le prodige norvégien de 19 ans, ni le coaching de Lucien Favre n'ont pu contenir le supplément d'âme d'un Bayer "on fire". Deux buts en deux minutes pour Bailey (81e, 3-3) et Lars Bender (82e, 4-3) ont fait exploser le Borussia qui est passé en autant de temps d'un bilan de 3 points engrangés à l'extérieur à rien du tout.

Après leur revers en huitièmes de finale de Coupe d'Allemagne face au Werder Brême cette semaine et cette défaite après un match fou sur la pelouse de Leverkusen, les hommes de Lucien Favre vont devoir se remettre en question avant d'affronter, à domicile en Ligue des champions, le Paris Saint-Germain dans dix jours.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313