Getty Images

Heureusement que le Bayern n'était pas au mieux...

Heureusement que le Bayern n'était pas au mieux...

Le 09/11/2019 à 20:23Mis à jour Le 10/11/2019 à 08:27

BUNDESLIGA - En championnat, le Bayern Munich restait sur une défaite 5-1, fatale à son ex-entraîneur Niko Kovac. Il a remis la marche avant brutalement, ce samedi, en écrasant le Borussia Dortmund à domicile, 4-0, dans le cadre de la 11e journée. Robert Lewandowski a encore marqué, et par deux fois. Grâce à ce large succès, les Bavarois occupent la troisième place. Dortmund est 5e.

Le Bayern Munich s'est baladé. Ce samedi, dans le cadre de la 11e journée de Bundesliga, les Bavarois ont étrillé le Borussia Dortmund (4-0). A l'Allianz Arena, Robert Lewandowski (double buteur), Serge Gnabry et Mats Hummels (but contre son camp) ont scellé un score fleuve qui remet les protégés de Hans-Dieter Flick, qui assure l'intérim, dans le bon sens de la marche. Au classement du championnat, le Bayern remonte provisoirement à la troisième position, tandis que le BVB, deuxième avant cette journée, chute à la cinquième place.

Mais qui arrêtera Robert Lewandowski ? Certainement pas le Borussia Dortmund. Le BVB n'a d'ailleurs pas attendu bien longtemps avant de se faire surprendre. L'avant-centre ne s'est pas fait prier pour débloquer la situation dès la 17e minute de jeu, profitant d'un bon service, en une touche de balle, de Benjamin Pavard, pour tromper Roman Bürki, de la tête (1-0).

La machine Lewandowski

Dans le dernier quart d'heure de jeu, le joueur de 31 ans y est ensuite allé de son doublé. Après un bon service de Thomas Müller, le Bavarois a trompé le dernier rempart adverse, pour la deuxième et dernière fois de la soirée (76e, 3-0). L'international polonais a inscrit là ses 22e et 23e but en 18 rencontres toutes compétitions confondues, ses 15e et 16e en 11 rencontres de Bundesliga. L'attaquant est même devenu le premier joueur à marquer lors des 11 premières journées du championnat allemand. Avec 28 buts inscrits en championnat en 2019, Lewandowski peut également se targuer d'être le meilleur, à ce petit jeu-là, dans les cinq grands championnats.

Robert Lewandowski à l'oeuvre

Robert Lewandowski à l'oeuvreGetty Images

De son côté, Müller, muet depuis plus de 1200 minutes de jeu, s'est mué en passeur décisif, non pas une mais deux fois. Juste après la pause, l'Allemand, qui a dépassé le cap des 100 passes décisives en carrière, avait déjà mis sur orbite Serge Gnabry, qui s'est alors contenté de pousser le ballon dans le but déserté par Bürki (47e, 2-0). Auparavant, le gardien suisse avait pourtant gagné ses deux premiers duels face au milieu offensif allemand (27e, 43e). En fin de rencontre, c'est Mats Hummels, sous la pression de Thiago Alcantara, qui a trompé son propre portier (80e, 4-0).

0 tir cadré pour Dortmund

Ce 101e "Klassiker" a donc finalement été à sens unique tant le Borussia Dortmund a semblé incapable de faire le poids face à un Bayern Munich particulièrement serein. Pourtant, les hommes de Hans-Dieter Flick restaient sur une humiliation subie la semaine dernière sur la pelouse de l'Eintracht Francfort (5-1). Mais le BVB, incapable de produire du jeu, n'a frappé que deux fois au but, sans réussir à accrocher une seule fois le cadre. Ce très large succès n'est pas si anodin que cela, tant les Bavarois ont été impériaux contre ce même adversaire, à domicile, ces dernières années (6-0 en 2018, ou encore 5-0 en 2019). Le Bayern en est désormais à sa sixième victoire consécutive contre le BVB à domicile. De quoi prouver, une nouvelle fois, qu'il ne faut jamais enterrer les Bavarois.

Vidéo - Favre : "Notre esprit encore encore à l'Inter, on n'en a pas assez fait"

00:31
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0