Le Bayern Munich s'est tranquillement imposé ce samedi sur la pelouse du Werder Brême (3-1). Impliqués et tranchants offensivement, les Bavarois ont pu compter sur les buts de Leon Goretzka (22e) et Serge Gnabry (35e) sur deux passes astucieuses de Thomas Müller pour prendre le large en première période avant que l'inévitable Robert Lewandowski creuse l'écart (67e) en deuxième période. La réduction du score tardive de Niclas Füllkrug (86e) n'a pas empêché les Bavarois de signer un 13ème succès d'affilée à Brême et de prendre provisoirement 5 points d'avance sur Leipzig, qui reçoit Francfort demain.
DFB-Pokal
Le match du Bayern reporté à cause du Covid-19, deux joueurs touchés à Dortmund
HIER À 18:51
Hans-Dieter Flick a été entendu. En conférence de presse cette semaine, le technicien bavarois avait demandé à ses joueurs de bien rentrer dans leur match pour éviter le résultat nul décevant (1-1) de l'aller lors de la 8ème journée. Ses joueurs ont bien reçu le message et ont réussi une superbe première période. Agressifs à la perte de balle et explosifs à la récupération, les Bavarois ont totalement étouffé des joueurs du Werder trop passifs. Précis, les Munichois ont marqué sur leurs deux seules frappes cadrées, la première par Goretzka suite à un corner de Kimmich dévié par Thomas Müller (22e), la deuxième sur une finition clinique de Serge Gnabry à l'issue d'un beau mouvement collectif ponctué d'un enchaînement de classe du même Müller.

Le show Lewandowski

En face, le Werder était dépassé, ne se créant qu'une maigre occasion sur une frappe de Ludwig Augustinsson tranquillement captée par Neuer (6e). Revanchards, les hommes de Florian Kohfeldt débutaient la deuxième période sur un rythme beaucoup plus élevé, se créant quelques situations sans parvenir à conclure (48e, 51e, 52e) avant que le Bayern ne se reprenne et que ne débute le show Lewandowski.

"Parler de successeur à Lewandowski..." : Pourquoi le Bayern boude Haaland

Perturbé en première période par une blessure à l'oeil après un contact avec Toprak dès la première minute, le Polonais a été omniprésent dans le deuxième acte : un premier poteau (53e), une barre après un double arrêt de Pavlenka (57e), une tête forçant Pavlenka a un nouvel arrêt exceptionnel (66e) et enfin, un but opportuniste sur corner (3-0, 67e). Ce but est tout sauf anecdotique car il permet à Lewandowski de devenir, avec 268 réalisations, le deuxième meilleur buteur de l'histoire du championnat allemand derrière Gerd Müller (365).
Dans cette rencontre dominée, le Bayern regrettera seulement une fin de match ratée. A 3-0 et avec les multiples changements, les visiteurs se sont relâchés, au grand dam d'un Manuel Neuer vociférant sur ses troupes. Les Bavarois ont ainsi permis au Werder de réduire l'écart par Füllkrug sur un mauvais alignement de la défense (86e) avant que Lucas Hernandez ne sauve les siens in extremis dans le temps additionnel (91e). Avec cette victoire malgré tout convaincante, le Bayern conforte sa place de leader et prend 5 points d'avance sur Leipzig qui recevra Francfort demain à 15h30.

Qui veut encore de Ronaldo ?

Football
Pour la première de Nagelsmann, le Bayern tenu en échec par l'Ajax
24/07/2021 À 17:18
Bundesliga
150 millions de perte de recettes pour le Bayern ?
05/07/2021 À 15:36