Le Bayern Munich a malmené la défense de Schalke avec 31 tirs en direction du but de Ralf Fährmann dont quatre qui ont terminé au fond des filets. Le leader du championnat d’Allemagne a écrasé la lanterne rouge (0-4) lors de ce match de la 18e journée de Bundesliga qui se déroulait à la Veltins-Arena. Robert Lewandowski (54e) a inscrit un nouveau but, tout comme David Alaba (89e) tandis que Thomas Müller en a marqué deux (33e et 88e). Mais le joueur le plus décisif sur la pelouse s’appelle Joshua Kimmich avec trois passes décisives (33e, 54e et 88e) et des frappes (27e et 76e) qui ont manqué le cadre de quelques centimètres. Le Bayern Munich compte désormais sept points d’avance sur son premier poursuivant (RB Leipzig).
https://i.eurosport.com/2021/01/24/2977888.jpg
Bundesliga
Malgré l'expulsion de Pavard, le Bayern poursuit sa série
24/09/2021 À 20:22
On pouvait s’attendre à un duel déséquilibré entre la meilleure attaque européenne (Bayer) et la plus mauvaise défense d’Europe (Schalke) mais les deux équipes ont assuré le spectacle avec 44 tirs lors de cette rencontre, quasiment un toutes les deux minutes. En première période, les hommes de Hans-Dieter Flick ont mis Ralf Fährmann en difficulté à de nombreuses reprises. Serge Gnabry (8e, 23e et 24e) et Robert Lewandowski (6e et 21e) auraient pu ouvrir le score mais c’est Thomas Müller qui a marqué le premier but de ce match de la tête en dominant Ozan Kabak et Timo Becker dans les airs (33e). Alphonso Davies (35e), Leroy Sané (42e) et Serge Gnabry auraient pu aggraver le score mais ils ont trouvé un grand Fährmann en face d’eux.

Stambouli surnage

Dans le même temps, Suat Sadar (7e) et Mark Uth (10e) ont mis en alerte Manuel Neuer dans les premières minutes avant qu’Ozan Kabak (29e) n’oblige le portier allemand à sortir une parade de grande classe pour ne pas encaisser le premier but de ce duel entre le leader et la lanterne rouge. Mais les prouesses des hommes de Christian Gross ne sont pas qu’offensives. Benjamin Stambouli a démontré qu’il était l’un des meilleurs joueurs de son équipe en contenant bien les offensives d’Alphonso Davies (14e, 19e ) et en la sauvant sur la ligne sur un tir de Léon Goretzka (81e). Timo Becker, malmené sur son côté droit par Serge Gnabry, a prouvé qu’il pouvait être décisif tant défensivement, en récupérant, au bon moment, le ballon dans les pieds de Joshua Kimmich (17e et 44e) et Alphonso Davies (20e), qu’offensivement où il a manqué́ de justesse dans le dernier geste (1ere et 50e).
Même si l’équipe de Hans-Dieter Flick a déroulé grâce à un Joshua Kimmich qui a réalisé une excellente prestation (trois passes décisives) tout comme Thomas Müller (deux buts) et David Alaba (un but), certains ont "manqué" leur match. Leroy Sané a connu quelques difficultés face à Bastian Oczipka et Suat Serdar. Il a manqué de tranchant sur ses accélérations et il est l’unique attaquant bavarois qui a eu toutes les peines du monde à inquiéter la défense de Schalke. Au moment de quitter le terrain (64e), remplacé par Kingsley Coman, il a eu un geste d’humeur qui a prouvé qu’il n’était pas satisfait de sa prestation. Constat similaire pour Alphonso Davies, hormis une frappe à la 35e minute, il n’a pas réussi à faire la différence sur son côté gauche face à Benito Raman, Benjamin Stambouli et Timo Becker.
Bundesliga
Sané, plus qu'un simple ailier, enfin prêt à s'envoler ?
23/09/2021 À 21:16
Bundesliga
Wolfsburg tenu en échec, le Bayern prend la tête
19/09/2021 À 20:13