Le Bayern Munich a fait le travail. Le club bavarois a logiquement dominé le Hertha Berlin ce vendredi soir pour le compte de la 20e journée de Bundesliga (1-0). Dans un match plaisant, au rythme soutenu malgré la neige qui s’est abattue sur l’Olympiastadion de Berlin, le leader du championnat s’est assuré un cinquième succès consécutif face au 15e du classement.
Kingsley Coman a porté son équipe en première période sur le terrain du club de la capitale et inscrit l’unique but de la soirée (21e). L'octuple champion en titre d'Allemagne reste leader incontesté de Bundesliga (48 points), en prenant provisoirement 10 points d'avance sur son poursuivant, le RB Leipzig. Le Hertha BSC perd trois points précieux et flirte encore avec la zone de relégation (17 points).
Tokyo 2020
Mbappé et Benzema aux JO de Tokyo ? Le Graët dit non
05/02/2021 À 19:49
Les conditions climatiques n’ont n’a pas suffi à arrêter l’armada offensive bavaroise. Face à une équipe en difficulté au classement, Hansi Flick n’a pas lésiné sur les moyens. Exit le 4-2-3-1. Au coup de sifflet, le Bayern s’est avancé en 4-1-4-1 avec Coman, Gnabry, Müller, Sane et bien sûr Lewandowski en pointe.
Mais le meilleur buteur du championnat (24 réalisations en 19 rencontres) n’a pas eu son rendement, ni son aura habituels. Sur un penalty obtenu par Leroy Sané suite à un appel dans la profondeur, l’international polonais a buté sur Rune Jarstein, qui s’est détendu du bon côté (12e).

Coman étincelant

C’est donc Kingsley Coman qui a pris les choses en main. Parti de la gauche de la surface, le Français rentré dans l’axe a armé une frappe du droit qui a trompé Jarstein (21e). Ce tir contré par Stark a pris une trajectoire inattendue qui a heurté la transversale avant de faire trembler les filets.

Des millions injectés mais une décevante 15e place : à quoi joue le Hertha Berlin ?

L’international français en pleine confiance avec ce troisième but à son actif cette saison, a multiplié les percussions et les appels avec efficacité. A l’initiative de la majorité des bons coups du soir, il a été l’artisan du succès bavarois.
En face, le Hertha Berlin a joué crânement sa chance. Le club qui restait sur cinq rencontres sans victoires a réalisé une belle première période, avec notamment un tir cadré de plus que son bourreau du soir au moment de regagner les vestiaires à la mi-temps.
Boosté par un mercato ambitieux avec les arrivées de Nemanja Radonjic, prêté par l’Olympique de Marseille, et du champion du monde Sami Khedira en provenance de la Juventus, le Hertha BSC a voulu enclencher une nouvelle dynamique. Ces deux derniers arrivants sont entrés en fin de match, mais Cunha et Piatek, ont trouvé de belles ouvertures entre Sule et Alaba sans parvenir à régler la mire.

Pas de dix à la suite pour Lewandowski

Les hommes de Pal Dardai qui fait son retour sur le banc du Hertha après un premier passage de quatre saisons entre 2015 et 2019, n’ont pas tenu le bras de fer dans le deuxième acte. Le Bayern s’est montré imperturbable.

À la fois colérique, usant, humain et porte drapeau : qui est vraiment Jürgen Klopp ?

Après que la neige a cessé, le ballon circulant plus facilement, les Bavarois ont pris le contrôle du jeu et ont fait tourner le cuir. Malgré la pression mise par Robert Lewandowski en fin de match et la belle opportunité de l’international brésilien Matheus Cunha, qui a vu le ballon filer juste à côté du poteau de Neuer après avoir réussi un beau piqué au-dessus du portier (89e), le score est resté inchangé.
La série de matchs consécutifs de championnat avec au moins un but pour Robert Lewandowski, s’arrête donc à neuf. Mais cela n’empêchera pas le Bayern de s’envoler dans la foulée pour Doha, où le vainqueur de la Ligue des champions s’apprête à disputer la Coupe du monde des clubs avec le plein de confiance.
Liga
Pourquoi Griezmann va beaucoup mieux ? "Il a besoin de sentir de la confiance, de l'amour"
04/02/2021 À 22:52
Football
Han Kwang-song, footballeur privé de carrière car il est nord-coréen
04/02/2021 À 22:52