Le Bayern Munich espérait une journée heureuse et ponctuée de festivités pour oublier, au moins quelques heures, les tensions internes et le départ prévu de Hansi Flick à la fin de la saison. Le retour de Robert Lewandowski - qui chasse le record de buts en une saison de Bundesliga, pour le moment propriété de Gerd Müller - devait aider les Bavarois à prendre les trois points et à être officiellement sacrés champions pour la 31e fois de leur histoire. La neuvième de suite. Mais Mayence, en quête de maintien, s’est imposé avec la manière ce samedi (2-1). Le Bayern devra patienter pour sabrer le champagne.
Dès la troisième minute de jeu, Jonathan Burkardt a douché l’optimisme des Bavarois avec une frappe en pivot venue tromper un Manuel Neuer pas tout à fait irréprochable (1-0). Les hommes de Bo Svensson, joueurs et pas du tout apeurés face à Lewandowski, Coman, Müller et Sané ont même continué à attaquer après l’ouverture du score. Deux poteaux et un sauvetage de Neuer plus tard, ils ont ainsi de nouveau mis à genou la défense du Bayern, sur une tête de Robin Quaison à bout portant (2-0, 37e). A la pause, les joueurs de Mayence menaient ainsi de deux buts, exactement comme au match aller. Et cette fois, ils n’ont pas sombré en seconde période.
Football
Pour la première de Nagelsmann, le Bayern tenu en échec par l'Ajax
24/07/2021 À 17:18

Un titre devant la TV pour le Bayern ?

Les changements d'Hansi Flick effectués avant la reprise - Sané, Coman et Goretzka ont laissé leur place à Choupo-Moting, Musiala et Kouassi - ont eu très peu d’impact. Le Bayern Munich a manqué d’idées pendant l’intégralité du match, les attaquants ont eu très peu de ballons à exploiter et les quelques situations de Choupo-Moting, en seconde période, n’ont jamais vraiment fait trembler Mayence. Robert Lewandowski est parvenu à marquer en toute fin de rencontre (2-1, 94e) un but qui pourrait l’aider à atteindre la barre des 40 buts en championnat cette saison mais arrivé trop tard pour relancer le match.
Avec cette victoire, Mayence a enchaîné un cinquième succès en six matches et a fait un grand pas vers le maintien. Classés à la 17e place de la Bundesliga il y a encore un mois et demi, les joueurs de Bo Svensson ont fait un joli bond à la 12e place. Le Bayern Munich, lui, devra patienter pour être sacré champion d’Allemagne. Si Leipzig perd contre Stuttgart, ce dimanche lors de la suite de la 31e journée, les Bavarois seront champions devant leur télévision. Sinon, ils devront terminer le boulot dans deux semaines, à l’Allianz Arena, lors de la réception du Borussia Mönchengladbach.

La déception de Leroy Sané

Crédit: Getty Images

Bundesliga
150 millions de perte de recettes pour le Bayern ?
05/07/2021 À 15:36
Euro 2020
Un activiste s'invite avec un drapeau arc-en-ciel pendant l'hymne hongrois
23/06/2021 À 19:17