Le Bayern reprend son bien. Face à l’Arminia Bielefeld, le club bavarois est parvenu non sans mal à récupérer son fauteuil de leader en Bundesliga ce samedi, grâce à un but salvateur de Leroy Sané à la 71e minute. Plus tôt dans cette 13e journée du championnat allemand, le Borussia Dortmund avait réussi à s’immiscer en haut du classement après sa victoire sur la pelouse de Wolfsburg (1-3).
Dominateurs de cette rencontre, les joueurs de Julian Nagelsmann ont pourtant peiné à obtenir la victoire face à l’avant-dernier du championnat. Un point seulement devant le BvB après cette journée, le Bayern se déplacera le 4 décembre au Signal Iduna Park pour un Klassiker qui s’annonce dès à présent électrique.
Bundesliga
Tolisso et le Bayern en balade à Berlin
HIER À 18:25
Mais avant de se projeter sur les matchs à venir, Julian Nagelsmann a du travail devant lui. Son équipe bien huilée ne semble être que l’ombre d’elle-même depuis quelques rencontres (défaite à Augsburg, victoire sans briller face au Dynamo Kiev). Face à Bielefeld ce samedi, le prétendant au Ballon d’Or Robert Lewandowski s’est montré bien en peine devant le but, souvent trouvé par ses ailiers Kingsley Coman et Leroy Sané, mais rarement juste dans son dernier geste.
En demi-teinte face au bloc bas de l’Arminia, le Polonais a notamment gâché un caviar de Corentin Tolisso (24e), puis annihilé une occasion toute faite pour Thomas Müller (49e). Un match à oublier, à deux jours de la cérémonie du trophée tant convoité par l'attaquant polonais.

Sané soulage le Bayern

Dans ce duel de 4-2-3-1, Frank Kramer est venu combattre les Bavarois avec ses armes ce samedi, à savoir, des contre-attaques menées par l’ailier japonais Masaya Okugawa et le milieu grec Sebastian Vasiliadis, tous deux auteurs d’une prestation engagée, dont les prises de risque auraient pu payer, comme ce missile décoché par Okugawa à 30 mètres des cages de Manuel Neuer (67e). Autre remarquable prestation, celle de Stefan Ortega, portier allemand sauveur de Bielefeld tout au long de la rencontre (8 arrêts décisifs), qui s'est déployé sur des frappes ardues en début de partie : d’abord sur un ciseau magistral de Thomas Müller (8e), puis sur un tir vicieux de Leroy Sané (11e).
Vif et porté vers l’avant, l’ailier allemand du Bayern s’est démené dans son couloir à l’Allianz Arena, livrant une prestation aboutie et offrant le but victorieux à la 71e minute, d’une sublime frappe sèche à l’extérieur de la surface, sur laquelle Ortega n'a pu que s’avouer vaincu. Autre note positive des Bavarois : l’excellente prestation de Corentin Tolisso au milieu ce samedi, pourtant pas aidé par un Leon Goretzka terne, rapidement remplacé par un Jamal Musiala (56e) peu inspiré… Premier avec 31 points, le Bayern arrache ainsi une victoire capitale à l’avant-dernier de Bundesliga (9 points), en grande difficulté en cette première partie de saison.
Bundesliga
Un pétard du gauche en pleine lunette : le sublime but de Tolisso en vidéo
15/01/2022 À 15:57
Bundesliga
"Légère inflammation du muscle cardiaque" et absence à durée indéterminée pour Davies
14/01/2022 À 12:55