Statu quo en tête de la Bundesliga. Pendant que le Bayern Munich se régalait face à Hoffenheim (4-0), ses poursuivants ont également assuré l’essentiel. Dortmund et Fribourg se sont respectivement imposés à l’Arminia Bielefeld (1-3) et à Wolfsburg (0-2) alors que Leipzig n’a laissé aucune chance à Greuther Fürth (4-1). Encore et toujours porté par Robert Lewandowski, les Munichois ont étouffé Hoffenheim d’entrée de match pour mener déjà 2-0 à la pause. Des buts d’Eric Maxim Choupo-Moting et Kingsley Coman dans les dix dernières minutes ont alourdi le score.
Dans une semaine à trois rencontres avec la Ligue des champions en milieu de semaine, le Bayern Munich a empilé les buts avec une facilité déconcertante. 5 contre l’Eintracht Francfort, 4 contre Benfica et encore 4 contre Hoffenheim soit 13 buts en 3 matches. À les voir se transmettre le ballon en une touche à 20 mètres du but d’Oliver Baumann sur l’action amenant au but de Serge Gnabry (1-0, 16e), il se dégageait un sentiment d’invulnérabilité chez les joueurs de Julian Nagelsmann.
Bundesliga
Bellingham : "Vous confiez le plus grand match d’Allemagne à un arbitre dont un match a été truqué…"
04/12/2021 À 22:23
Pour faire frissonner une Allianz Arena à guichets fermés pour la première fois depuis mars 2020, il aura fallu une incompréhension entre Benjamin Pavard et Manuel Neuer (69e) puis deux frappes coup sur coup de Robert Skov (71e) et Georginio Rutter (72e). Robert Lewandowski, après avoir trop croisé son ballon piqué (2e) avait donné de l’air aux Bavarois d’une frappe puissante à 20 mètres (2-0, 30e).
Visiblement lassés de gérer depuis le retour des vestiaires face à un bloc défensif plus compact, les coéquipiers du Polonais ont placé un coup d’accélérateur cinglant symbolisé par les buts à bout portant de Choupo-Moting (3-0, 82e) après un contre du dos de Dayot Upamecano, passeur décisif pour Coman cinq minutes plus tard (4-0, 87e).

Dortmund tient la cadence

Privé d’Erling Haaland pour "quelques semaines", selon son entraîneur Marco Rose, en raison d’une blessure à la hanche, le Borussia Dortmund n’a pas souffert de l’absence de son buteur phare face au 17e de Bundesliga. Comme pour le Bayern, c’est avant la pause que les coéquipiers du Norvégien ont fait la différence grâce à un penalty d’Emre Can (1-0, 31e), un but de Mats Hummels à la suite d’un corner mal dégagé (2-0, 45e) avant que Jude Bellingham n’aggrave le score (3-0, 72e). Le penalty transformé en fin de rencontre de Fabian Klos (3-1, 87e) n’a rien changé. Dortmund continue de talonner le leader munichois (21 points contre 22).

Coaching gagnant pour Marsch avec Leipzig

Battu par le PSG mardi en Ligue des champions (3-2), Leipzig a profité de la venue de Greuther Fürth, autre mal classé (18e), pour se relancer. Après avoir subi l’ouverture du score à la 45e, les coéquipiers de Christopher Nkunku ont réagi dès le retour des vestiaires pour l’emporter largement. Yussuf Poulsen (46e), Emil Forsberg (53e), Dominik Szoboszlai (65e) et Hugo Novoa (88e) ont été les buteurs du jour. On notera l’excellent coaching de Jesse Marsch puisque Poulsen est entré à la pause, Szoboszlai à la 64e et Novoa à la 85e.
Ça tient également pour Fribourg, surprenant troisième de Bundesliga, vainqueur de Wolfsburg malgré 17 tentatives adverses et une possession de balle de seulement 46% sur l’ensemble de la rencontre. Avec quatre tirs cadrés de part et d’autre, les joueurs de Christian Streich se sont montrés plus efficaces pour faire la différence par Philipp Lienhart (1-0, 27e) et Lucas Holer (2-0, 68e).
Bundesliga
Le Klassiker a tenu ses promesses, le Bayern aussi
04/12/2021 À 19:30
Bundesliga
Bellingham, un exemple parmi d'autres : le Bayern et l'éparpillement des jeunes prodiges
04/12/2021 À 00:01