Mais que s'est-il exactement passé ce samedi à Fribourg ? A la 81e minute, pendant exactement 17 secondes, le Bayern Munich, par ailleurs tombeur de Fribourg (1-4), a joué à 12 à la suite d'une confusion dans l'affichage des changements. Le panneau lumineux a indiqué comme sortant le numéro 29 qui n'appartient à aucun joueur munichois. Personne n'a donc laissé sa place alors que Niklas Süle et Marcel Sabitzer sont entrés en cours de jeu et que seul Corentin Tolisso est sorti.
Le 29 est l'ancien numéro de Kingsley Coman (qui porte dorénavant le 11) et il a fallu 17 secondes pour que le Bayern s'en rende compte. Entretemps, Coman a touché le ballon. Nico Schlotterbeck, défenseur de Fribourg, est revenu sur l'incident : "Süle est entré et j'ai remarqué que personne n'était sorti. J'ai compté et informé l'arbitre, sinon il n'aurait probablement pas remarqué", a-t-il fait savoir sur Sky.

Julian Nagelsmann lors du match à Fribourg

Crédit: Imago

Transferts
Les 13 infos mercato qui vous ont échappé dimanche
07/08/2022 À 18:18

Une confusion autour de Coman et Tolisso

"C'était un peu confus, un mauvais numéro a été affiché pour faire sortir Coman. Ce sont des erreurs qui arrivent, mais il n'y a rien qui impacte l'honnêteté du match", a soutenu Julian Nagelsmann alors que le Bayern pourrait perdre les trois points sur tapis vert. L'arbitre de la rencontre a laissé planer le doute : "Nous avons tout noté dans le rapport de match. Le reste sera décidé par la DFB (ndlr : la fédération allemande)."

Un champion du monde au cœur d’un improbable échange entre le Bayern et la Juve ?

Nagelsmann a expliqué que la confusion est partie d'un besoin urgent de Corentin Tolisso, qui était entré en jeu à la 62e minute. Ce dernier se serait précipité aux toilettes : "C'était vague. Coco Tolisso s'est précipité parce qu'il avait des problèmes d'estomac." Dans la précipitation, tout s'est enchaîné. "Puis le quatrième arbitre a affiché le mauvais numéro. Kingsley qui ne savait pas qu'il devait sortir", a poursuivi Nagelsmann.
Maintenant, la balle est (également) dans le camp de Fribourg, qui, selon la procédure habituelle, doit faire appel dans les 48 heures suivant la rencontre. "Je dois prendre mon temps et regarder à nouveau le match", a déclaré le directeur sportif fribourgeois Jochen Saier à la fin du match. Le Bayern aura-t-il six ou neuf points d'avance sur Dortmund à l'issue de cette 28e journée ? La question reste en suspens.
Bundesliga
1-6 : Le Bayern martyrise Francfort et démarre en trombe
05/08/2022 À 20:28
Bundesliga
Il est prêt : Tel est dans le groupe du Bayern pour Francfort
04/08/2022 À 13:20