Eurosport

Buteurs, passeurs : Qui sont les joueurs les plus décisifs en 2019 ?

Buteurs, passeurs : Qui sont les joueurs les plus décisifs en 2019 ?

Le 11/09/2019 à 22:47Mis à jour Le 12/09/2019 à 12:57

Buteurs, passeurs, les deux… Chaque mois, la rédaction d'Eurosport.fr établit les classements des joueurs les plus décisifs depuis le début de l'année civile. Ils sont réalisés sur les cinq championnats principaux, toutes compétitions confondues, en club et en sélection. Voici notre point de septembre, qui voit notamment un changement de leader chez les passeurs et des buteurs monter en puissance.

Les buteurs

  • Il domine : Lionel Messi

L'Argentin est toujours en tête du classement des buteurs sur l'ensemble de l'année civile, et ce n'est pas une mince performance. Entre une Copa America manquée et une blessure à la cuisse qui l'a contraint à rater le début de saison avec le Barça, Messi n'a pas été en mesure d'améliorer son total. Son compteur reste bloqué à 33 buts et il doit sa première place à un rendement exceptionnel jusqu'en mai. Derrière, Kylian Mbappé s'est légèrement rapproché avant de se blesser lui aussi et pointe en deuxième position, à cinq longueurs de la Pulga.

  • Il monte en puissance : Cristiano Ronaldo

La machine est lancée. En moins de trois semaines et avec seulement quatre matches disputés, Cristiano Ronaldo a déjà trouvé les filets à six reprises. Son quadruplé avec le Portugal en Lituanie (1-5) le propulse dans le Top 10 du classement des buteurs sur l'ensemble de l'année civile avec 21 réalisations, en 9e position. C'est d'autant plus remarquable que le Portugais est le seul de ce Top 10 à avoir disputé moins de 30 matches depuis le mois de janvier. Cela se traduit par un ratio qui se rapproche de ses standards avec une moyenne de 0,81 but/match. Seuls Kylian Mbappé (0,88 but/match) et Lionel Messi (0,87 but/match) font mieux.

Vidéo - Notre Top 5 virtuel du Ballon d'Or : des plaies et une consécration qui en disent long

02:24
  • Il est en retard : Antoine Griezmann

Son doublé face au Betis Séville (5-2) a marqué les esprits. Mais c'est un peu l'exception qui confirme la règle. Muet lors des deux autres matches du Barça contre l'Athletic Bilbao (1-0) et Osasuna (2-2), l'attaquant des Bleus n'a pas eu davantage de réussite face au but en sélection contre l'Albanie (4-1) et Andorre (3-0), à l'image de ses deux penalties manqués. Il n'affiche que 15 réalisations au compteur en 2019, ce qui le relègue au-delà de la 20e place du classement des buteurs sur l'ensemble de l'année civile. Il doit mieux faire dans ce domaine.

Le classement des buteurs 2019*

Rang Joueur Buts Matches Ratio but/match
1 L.Messi (ARG/Barcelone) 33 (0) 38 0,87
2 K.Mbappé (FRA/PSG) 28 (+2) 32 0,88
3 R.Lewandowski (POL/Bayern) 27 (+7) 34 0,79
4 R.Sterling (ANG/M.City) 27 (+8) 36 0,75
5 S.Agüero (ARG/M.City) 26 (+6) 34 0,76
6 S.Mané (SEN/Liverpool) 25 (+4) 38 0,76
7 R.Jimenez (MEX/Wolves) 25 (+8) 44 0,57
8 D.Zapata (COL/Atalanta) 22 (+3) 35 0,63
9 C.Ronaldo (POR/Juventus) 21 (+6) 26 0,81
10 K.Benzema (FRA/Real) 21 (+2) 30 0,7

Les passeurs

  • Il domine : Kevin De Bruyne

En un mois, le Belge a trouvé le moyen de délivrer sept passes décisives, dont trois lors de la victoire de la Belgique en Ecosse mardi (0-4). Un total qui lui permet de supplanter Trent-Alexander Arnold pour prendre la première place du classement des passeurs en 2019 avec un total de 16 passes décisives, une de plus que le latéral de Liverpool. Quand les pépins physiques le laissent en paix, le Belge n'est vraiment pas loin d'être le plus grand distributeur de caviars de la planète. Il le prouve depuis le début de la saison.

  • Il monte en puissance : David Silva

Kevin De Bruyne n'est pas le seul à multiplier les offrandes à Manchester City. David Silva est lui aussi remarquable dans ce domaine depuis la reprise. Entre la Premier League et le Community Shield, l'Espagnol a déjà délivré cinq passes décisives depuis le début de la saison pour porter son total à douze en 2019. À 33 ans, le champion du monde 2010 a profité de la fin de l'été pour rappeler qu'il n'avait rien perdu de sa créativité et de sa précision.

David Silva

David SilvaGetty Images

  • Il est en retard : Angel Di Maria

L'Argentin est sorti du Top 10 ce mois-ci. Avec une passe décisive en cinq matches disputés avec le PSG dans ce nouvel exercice, Di Maria n'est pas tout à fait dans ses standards de l'année puisqu'il tourne normalement à une passe décisive tous les trois matches. ADM est victime de la soudaine montée en puissance de De Bruyne, David Silva ou encore Bernardo Silva. Il devrait cependant être en mesure de rattraper son retard dans les semaines qui viennent.

Le classement des passeurs 2019*

Rang Joueur Passes décisives Matches Ratio p.d. / match
1 K.De Bruyne (BEL/M.City) 16 (+7) 29 0,55
2 T. Alexander-Arnold (ANG/Liverpool) 15 (+2) 28 0,54
3 T.Müller (ALL/Bayern) 12 (+2) 25 0,48
4 J.Sancho (ANG/Dortmund) 12 (+4) 29 0,41
5 D.Silva (ESP/M.City) 12 (+5) 30 0,4
6 B.Silva (POR/M.City) 12 (+3) 34 0,35
7 K.Mbappé (FRA/PSG) 11 (+1) 32 0;34
8 J.Kimmich (ALL/Bayern) 11 (+1) 35 0,31
9 E.Hazard (BEL/Real) 10 (0) 26 0,38
10 J.Callejon (ESP/Naples) 10 (+2) 27 0,37

Les buts + passes décisives

  • Il domine : Lionel Messi

Messi est toujours devant et, encore une fois, cela en dit très long sur le rendement exceptionnel de l'Argentin dans les premiers mois de l'année tant il s'est fait discret depuis le mois de mai. Il n'en reste pas moins le seul à être directement impliqué sur plus de 40 buts en 2019, une barre qui semblait à la portée de Kylian Mbappé avant sa blessure. Le Français avait une occasion en or de venir prendre la première place à la Pulga. Il n'a pas été en mesure de la saisir. Et il n'est pas certain qu'elle se présente à nouveau avant la fin de l'année.

  • Il monte en puissance : Raheem Sterling

Entre son club et sa sélection, Sterling est déjà directement impliqué sur onze buts toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. Un rendement exceptionnel qui lui permet de s'installer sur le podium des joueurs ayant combiné le plus de buts et de passes décisives en 2019, derrière Lionel Messi et Kylian Mbappé. Il n'a plus que deux longueurs de retard sur le Français et quatre sur l'Argentin. Au rythme qu'il tient, et compte tenu des blessures des deux joueurs qui le précèdent au classement, il pourrait bien les dépasser le mois prochain.

Raheem Sterling, premier buteur du match

Raheem Sterling, premier buteur du matchGetty Images

  • Il est en retard : Luis Suarez

Et sa blessure n'aide évidemment pas les choses. Touché dès le match d'ouverture de la Liga perdu par le Barça sur le terrain de l'Athletic (1-0), Luis Suarez est sur le flanc et ses statistiques ne bougent pas. En conséquence, il sort du Top 10 au classement combiné des buts et passes décisives cette saison au profit d'Angel Di Maria. L'Uruguayen était directement impliqué sur 53 buts (30 buts et 23 passes décisives) en club et en sélection à la fin de l'année 2018. Seulement sur 23 jusqu'ici en 2019. Ce qui traduit un rendement en chute libre pour l'avant-centre du FC Barcelone.

Le classement buts+passes décisives 2019*

Rang Joueur Buts + Passes décisives Matches Directement impliqué sur...
1 L.Messi (ARG/Barcelone) 33+8 = 41 (0) 38 1,08 but/match
2 K.Mbappé (FRA/PSG) 28+11 = 39 (+3) 32 1,22 but/match
3 R.Sterling (ANG/M.City) 27+10 = 37 (+11) 36 1,03 but/match
4 R.Lewandowski (POL/Bayern) 27+6 = 33 (+7) 34 0,97 but/match
5 S.Agüero (ARG/M.City) 26+5 = 31 (+7) 30 1,03 but/match
6 R.Jimenez (MEX/Wolves) 25+6 = 31 (+9) 44 0,7 but/match
7 D.Zapata (COL/Atalanta) 22+6 = 28 (+3) 38 0,8 but/match
8 S.Mané (SEN/Liverpool) 25+3 = 28 (+5) 38 0,74 but/match
9 K.Benzema (FRA/Real) 21+6 = 27 (+3) 30 0,9 but/match
10 A.Di Maria (ARG/PSG) 15+10 = 25 (+4) 30 0,83 but/match

* Les classements sont établis sur les cinq championnats principaux, toutes compétitions confondues, en club et en sélection. Entre parenthèses, la progression par rapport au mois précédent.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0