Wayne Rooney est-il nécessaire pour gagner la Carling Cup (Coupe de la Ligue) ? C'est la question que se pose Sir Alex Ferguson, avare du talent de son attaquant, qui n'est autre que le meilleur buteur de Premier League. Les échéances de fin de saison se rapprochent, et en Championnat comme en Ligue des Champions, Rooney est l'atout majeur des Reds.
"Je me pose la question, dit Ferguson selon The Guardian, tout simplement parce que nous avons des matches importants à venir. Le problème, c'est qu'il meurt d'envie de jouer. Il a toujours envie de jouer. Et il est difficile de le laisser de côté car il déborde d'énergie." On se souvient par ailleurs des grimaces de dépit ou de colère de Wayne à chaque fois que son manager l'a sorti trop tôt d'un match.
Un petit calcul s'impose pourtant : "Nous avons 10 matches de Premier League à jouer et j'espère sept en Ligue des Champions. Cela fait 17 matches (sans la finale de CarlingCup) et un but par match ferait 44 buts au total. C'est un objectif possible, mais j'avais dit il y a une quinzaine de jours que s'il dépassait la trentaine, il serait ravi et moi aussi. Il ne faut pas être trop gourmand." Rooney avait marqué le troisième but de Manchester United devant Manchester City (3-1) lors de son dernier match de Carling Cup le 27 janvier.
Ligue des champions
Le danger, c'est Rooney
16/02/2010 À 14:01
League Cup
Manchester garde sa coupe
28/02/2010 À 16:55
League Cup
Manchester garde sa coupe
28/02/2010 À 12:16