Getty Images

Une défaite cruelle et les Bleuets s'arrêtent en demie

Une défaite cruelle et les Bleuets s'arrêtent en demie

Le 16/05/2019 à 21:46Mis à jour Le 16/05/2019 à 22:26

CHAMPIONNAT D'EUROPE U17 - Que c'est cruel pour les jeunes français ! Malgré l’ouverture du score d’Enzo Millot, l’équipe de France, dominatrice durant l’ensemble du match, a été éliminée par une équipe italienne ultra réaliste qui aura inscrit deux buts en seconde période (45e et 81e). Les coéquipiers d’Adil Aouchiche s’arrêtent donc aux portes de la finale. L’Italie retrouve les Pays-Bas.

Le beau parcours de l’équipe de France à l’Euro U17 s’arrête en demi-finale. Les joueurs de Jean-Claude Giuntini n’ont pas réussi à franchir l’obstacle italien (1-2). Pourtant, ils ont tout donné et se sont procurés le plus de situations dangereuses. Ils ont même ouvert le score par Millot. Mais le froid réalisme transalpin a fini par faire la différence. Et l’Italie a gagné son billet pour la finale à Dublin face aux Pays-Bas. Vraiment cruel.

Face à un adversaire qui s’est contenté de défendre la grande majeure partie du match, les jeunes Tricolores ont su prendre le jeu à leur compte. Aidés par leur belle aisance technique et un jeu collectif plus abouti, ils ont fait plusieurs fois la différence pour se rapprocher de la cage de Molla, un portier italien parfois fébrile. On a notamment vu l’avant-centre des Bleuets, le Rennais Rutter, beaucoup participer au jeu. C’est d’ailleurs lui qui a décalé le Rémois Mbuku sur la gauche, dont le centre a été repris victorieusement par le Monégasque Millot (1-0, 41e).

L’Italie n’a tiré que trois fois

Une ouverture du score méritée qui aurait dû libérer encore plus les joueurs. Mais ils n’ont pas eu le temps d’en tirer profit. Car juste avant la pause, les Italiens ont obtenu un coup franc généreux à 25 mètres. Esposito s’en est chargé et il a trouvé la lucarne, sur la toute première frappe du match de son équipe (1-1, 45e). Cette égalisation presque inattendue a conduit les jeunes transalpins à fermer encore plus le jeu en deuxième période.

Valeureux, les Français ont continué de pousser mais ont fait preuve d’un peu trop de maladresse dans le dernier geste pour être récompensés. Un signe annonciateur de la sentence qui allait tomber peu avant la fin. En contre, Giovane a délivré un centre parfait pour Udogie, dont la reprise du gauche a fini au fond des filets avec l’aide de la transversale (1-2, 81e). Trois tirs, deux buts. C’est le terrible bilan des Italiens dans cette partie qui leur ouvre les portes de la finale.

Adil Aouchiche (France U17)

Adil Aouchiche (France U17)Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313