Ernesto Valverde ne devrait pas innover face au Paris Saint-Germain, mardi soir. Fier de son bilan et de ses idées, le bouillant technicien devrait conserver son 4-2-3-1 habituel face aux Parisiens. Restera à savoir qui aura réellement sa confiance. L’entraîneur de Valence, qui dirigera pour la première fois de la saison son équipe dans une rencontre de C1, dispose d’un groupe presque au complet mais très amoindri en défense où Aly Cissokho (entorse de la cheville), Jérémy Mathieu (reprise) et Antonio Barragan (suspension) sont forfait. En leurs absences, c’est bien Andrès Guardado, laissé au repos le week-end dernier, qui occupera le poste de latéral gauche. Le Mexicain et son compère Joao Pereira, qui sera titulaire dans le couloir droit, apportent énormément de profondeur au jeu du club Ché. En défense centrale, la paire Rami-Ricardo Costa paraît incontournable malgré ses manques de concentration récurrents, Victor Ruiz étant désormais une solution d’appoint voire de secours à ce poste.
Quel gardien face au PSG ?
Devant, les places semblent figées. Le poste d’attaquant de pointe sera occupé par Roberto Soldado, capitaine, régional, et meilleure gâchette du club avec 11 buts cette saison. Les deux ailes devraient revenir à deux hommes très rapides : Pablo Piatti à gauche et Sofiane Feghouli à droite. Notons des alternatives intéressantes avec le jeune Juan Bernat voire Jonas et Daniel Parejo, sifflé par Mestalla et relancé par Valverde depuis le mois de décembre. Devant eux, Ever Banega, qui alterne le très bon et le moins bon dans une rencontre, devrait jouer en tant que meneur de jeu. Sa technique et son sens du jeu semblent tout indiqués pour une rencontre d’un tel enjeu. A ce poste, l’option Sergio Canales aurait dû se révéler incontournable pour tout technicien. Mais la jeune pépite du football espagnol sort de deux graves blessures au genou droit et n’a que cinquante-sept minutes de jeu dans les jambes.
Ligue des champions
Xavi : "Je serai à Paris"
28/03/2013 À 12:58
Les positions ne semblent pas validées dans deux secteurs du jeu. En premier lieu, le milieu de terrain. Valverde à l’embarras du choix pour composer son duo de demi-défensifs. Si la logique est respectée les deux heureux élus seront David Albelda, seul véritable milieu défensif du groupe depuis le départ de Fernando Gago à Vélez Sarsfield, et Tino Costa qui évoluera en tant que relayeur. Les options Banega et Parejo (imaginé en milieu défensif par Unai Emery) ne sont pas à exclure. La véritable question concernant le onze de départ des Espagnols est le poste de gardien de but. Ernesto Valverde, tout comme Mauricio Pellegrino et Unai Emery avant lui, fait tourner ses deux portiers au niveau globalement similaire. L’option Vicente Guaita (4 matches de C1 cette saison) devrait être la bonne. Seul hic, en cas de carton jaune le portier de Valence sera suspendu au match retour.
https://i.eurosport.com/2013/02/11/952860.png
Ligue des champions
Rami a rendez-vous avec Zlatan
11/02/2013 À 22:50
Ligue des champions
Nou Mestalla, le stade fantôme de Valence
12/02/2013 À 09:05