Getty Images

Community Shield : Manchester City remporte le trophée après avoir dominé Chelsea (2-0)

Manchester City réussit sa rentrée
Par Eurosport

Le 05/08/2018 à 17:51Mis à jour Le 05/08/2018 à 18:06

COMMUNITY SHIELD – Manchester City a remporté ce dimanche à Wembley le premier titre mis en jeu cette saison en Angleterre. Les hommes de Pep Guardiola ont dominé assez facilement Chelsea grâce à un double de Sergio Agüero (2-0). Pour son premier match officiel sur le banc des Blues, Maurizio Sarri goûte donc à la défaite.

C'était trop facile pour Manchester City. Sans vraiment forcer son talent, l'équipe de Josep Guardiola n'a eu aucune difficulté à maîtriser une équipe de Chelsea clairement en rodage dimanche à Wembley lors du Community Shield (2-0). Sergio Agüero, auteur d'un doublé (13e, 58e), a concrétisé au tableau d'affichage la domination sans partage du club mancunien sur le terrain. Et permis à City de succéder à Arsenal en ajoutant un cinquième trophée à son palmarès dans cette épreuve.

Chelsea avait tout de la victime idéale. Sans tranchant en attaque, bien trop attentiste en défense, la formation dirigée par Maurizio Sarri a fait tout ce qu'il ne fallait pas faire. City s'en est régalé et Agüero en a profité. Devant un Antonio Rüdiger passif, l'Argentin a lancé son équipe sur la voie de la victoire d'une frappe du gauche à l'entrée de la surface, après un bon travail du prometteur Phil Foden (1-0, 13e). Son 200e but sois le maillot mancunien. Suivi du 201e, à la conclusion d'un contre éclair et d'une ouverture de Bernardo Silva dans le dos d'un David Luiz dépassé (2-0, 58e).

Et pourtant, Caballero a brillé

Seulement deux buts d'écart, ce n'est pas loin d'être bien payé pour Chelsea. City aurait pu s'imposer sur une marge bien plus large avec un peu plus d'efficacité. Riyad Mahrez, arrivé de Leicester cet été, est resté maladroit dans le dernier geste (2e, 36e, 66e) tout comme Leroy Sané (3e, 24e). Et Willy Caballero s'est montré bien plus inspiré que durant la dernière Coupe du monde, s'interposant avec brio devant Agüero (18e, 50e, 73e), Foden (52e), Brahim Diaz (83e, 90e+3) ou encore Gabriel Jesus (84e), entrés dans les vingt dernières minutes pour participer à la fête.

Il n'y avait pas photo. Car Chelsea a été aussi faible derrière que devant. Si le jeune Callum Hudson-Odoi a montré à la fois son potentiel et l'étendue de sa marge de progression (31e, 34e), l'ensemble est resté bien pauvre dans l'animation offensive. Même si Victor Moses aurait pu réduire l'écart sur une action confuse en fin de match (89e), un but londonien n'aurait pas masqué la réalité. Sarri, arrivé tardivement sur le banc des Blues, devra abattre un travail monumental pour mettre Chelsea au niveau des prétendants au titre.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0