AFP

2 matches, 11 buts, l'inattendue Bolivie : c'était une nuit de folie au Chili

2 matches, 11 buts, l'inattendue Bolivie : c'était une nuit de folie au Chili
Par AFP

Le 16/06/2015 à 07:25Mis à jour Le 16/06/2015 à 07:31

COPA AMERICA - Le Chili et le Mexique ont fait match nul (3-3) au terme de leur deuxième match de la Copa America 2015 au rythme échevelé, lundi à Santiago. La Bolivie a elle signé sa première victoire en Copa America depuis dix-huit ans grâce à une première période impressionnante face à l'Equateur, battue 3 à 2.

La Bolivie qui inscrit trois buts en 45 minutes, le Chili et le Mexique qui se rendent but pour but dans un match de toute beauté, les équipes du groupe A ont fait le show à la manière du Brésil, lundi. Onze buts ont été inscrits lors des deux rencontres programmées lundi: comme si après le rodage du premier match, les participants à la Copa America 2015 avaient trouvé leurs repères.

La Bolivie a créé la sensation avec sa victoire face à l'Equateur: "La Verde" s'est imposée 3 à 2 pour signer sa première victoire en Copa America depuis... 1997. La sélection bolivienne, qui n'a plus dépassé la phase de poules depuis sa participation à la finale de la Copa 1997, a submergé l'Equateur avec trois buts en 45 minutes. L'Equateur a bien essayé de se rebeller dans une seconde période qu'elle a dominée outrageusement, mais il lui a manqué un but.

Le Chili et le Mexique se neutralisent

Le scénario de la seconde rencontre de la journée a été encore plus inattendu et fou: le Chili a couru après le score à deux reprises, puis a pris l'avantage en début de seconde période par Arturo Vidal, auteur d'un doublé. Mais Matias Vuoso, auteur lui aussi d'un doublé, a égalisé.

Avec ce nul, le Mexique, privé Javier "Chicharito" Hernández et Carlos Vel en vue de la Gold Cup, la compétition continentale de la zone Concacaf, peut toujours espérer atteindre les quarts de finale, comme les trois autres nations du groupe. Le Chili et la Bolivie, avec tous deux quatre points, sont les mieux partis, mais ce groupe A n'en a sans doute pas terminé avec les surprises.

0
0