Vous êtes pris de fièvre à l’idée d’un mois de juin sans championnat européen ? Pas de panique, la Copa America est là pour enflammer vos nuits printanières et estivales. Voici 6 raisons de prolonger vos soirées et de vous laisser emmener dans une compétition qui regorge de talents.

Pour que Messi rentre un peu plus dans l’histoire

Lionel Messi a déjà une place énorme dans l’histoire du football. Mais il lui manque toujours ce succès significatif avec sa sélection nationale. Après avoir manqué de peu la Coupe du monde en 2014, la Pulga peut réaliser ce que ni Maradona, ni Pelé n’ont fait : emmener son pays sur le toit du continent.
Copa América
Le Chili se fait peur mais assure l'essentiel
12/06/2015 À 05:44

Pour que le Brésil retrouve le sourire

Un an après la terrible désillusion de tout un pays (défaite 7-1 en demi-finales en Coupe du monde face à l' Allemagne), le Brésil a l’occasion de permettre à ses supporters de retrouver le sourire. A condition que Neymar et ses coéquipiers réalisent des prouesses. Ça commence dimanche face au Pérou pour la Seleçao (23h30).

Pour voir le Chili vaincre la malédiction

Jamais le Chili n’a réussi à remporter la Copa América en 44 éditions. Et ce malgré quatre finales (1955, 1956, 1979, 1987).  Une surprise pour une nation si influente sur le continent. Seuls l’Equateur et le Venezuela sont dans la même situation. Vainqueur de l’Equateur pour débuter la compétition (2-0), la Roja espère que l’occasion qui lui est donnée d’accueillir la compétition lui permettra d’arriver enfin à ses fins.
Voir le Tweet

Pour continuer à voir beaucoup de PSG et… un peu de Ligue 1

Lavezzi, Cavani, Thiago Silva, Marquinhos, David Luiz, Pastore, au Chili le PSG est bien représenté. Mais il n’est pas le seul club français à pouvoir se targuer d’envoyer des joueurs dans la prestigieuse compétition. Fabinho et Falcao (Monaco), Vizcarrondo (Nantes), Rolan (Bordeaux), Barrios (Montpellier) et Perozo (Ajaccio) vont tenter de faire briller l’Hexagone à l’autre bout du monde.

Ezequiel Lavezzi (Argentine)

Crédit: Panoramic

Mais aussi…

Pour entendre des hymnes exceptionnels

Souvenez-vous l’année dernière lors de la Coupe du monde, l’hymne brésilien était repris a cappella à chacun des matches de la Seleçao. Au Chili, vous allez avoir l’occasion de frissonner avant toute les rencontres. Les supporters ont massivement fait le déplacement pour encourager leur pays. Le match d’ouverture a déjà donné une indication de la ferveur à laquelle on doit s’attendre dans les stades.
Voir le Tweet

Pour voir en vrai les joueurs que vous avez sur Football Manager

La base de données du plus célèbre jeu de management de football n’a aucun secret pour vous ? Il est temps de sortir de votre ordinateur et de scruter vos joueurs sur un terrain réel. Angelo Henriquez (Chili), Jefferson Montero (Equateur), Derlis Gonzalez (Paraguay) ou Casemiro (Brésil) sont autant de talents que vous pourrez ensuite vous arracher virtuellement.  Et qui sait, certains clubs de Ligue 1 auront peut-être la même idée.

Casemiro, milieu de terrain du FC Porto prêté par le Real Madrid

Crédit: AFP

Copa América
La Copa America : désirée par Messi, jamais conquise par Pelé ni Maradona
11/06/2015 À 07:30
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Maladresse affligeante, inspiration fuyante : ce n'est que l'ombre de Neymar
09/10/2021 À 21:31