Getty Images

Coupe du Roi : Leganés reste en vie contre Séville

Leganés reste en vie contre Séville
Par AFP

Le 31/01/2018 à 23:27Mis à jour Le 31/01/2018 à 23:42

COUPE DU ROI - La belle histoire continue pour Leganès, tombeur du Real Madrid en quarts et qui conserve toutes ses chances après son match nul 1-1 à domicile face à Séville. La semaine prochaine en Andalousie, ils tenteront de décrocher une qualification historique en finale.

Le rêve de Leganés est toujours vivace : le modeste club de la banlieue de Madrid, tombeur du Real en quarts, a obtenu le nul 1-1 mercredi contre Séville en demi-finale aller de Coupe du Roi, restant en course pour atteindre sa toute première finale.

Les "Pepineros" ("cultivateurs de concombres") gardent des chances de se qualifier au match retour mercredi prochain en Andalousie, même s'ils ont concédé un but à domicile qui pourrait coûter cher. Leganés s'est retrouvé mené au stade de Butarque sur un joli but du Colombien Luis Muriel, qui a doublé son vis-à-vis sur la droite de la surface et ajusté le gardien d'un tir croisé entré avec l'aide du poteau (21e).

Mais le "Lega" a réussi à égaliser, avec un peu de chance, sur une faute de main du gardien sévillan Sergio Rico qui a laissé le défenseur grec Dimitrios Siovas marquer de la tête (56e). La belle histoire continue donc pour le club de la banlieue sud de Madrid, qui évoluait en 3e division il y a encore cinq ans et a atteint le dernier carré de la Coupe du Roi pour la première fois en bientôt 90 ans d'histoire. Le tout avec un budget annuel de 45 M EUR, quatre fois inférieur à celui de Séville !

Claudio Beauvue devra faire mieux

Ce nul récompense en tout cas l'état d'esprit irréprochable des "Pepineros", qui ont montré une énergie contagieuse, comme aux tours précédents contre Villarreal en huitièmes (1-0, 1-2) ou le Real Madrid en quarts (0-1, 2-1). Il a fallu pour cela des sauvetages précieux du gardien Nereo Champagne (4e, 16e, 42e). Au match retour, il faudra aussi espérer que l'avant-centre français Claudio Beauvue, maladroit mercredi, s'en sorte mieux que sur ce tir trop enlevé dans une position idéale (34e).

Jeudi, dans l'autre demi-finale, le Barça reçoit Valence au Camp Nou. Et le club catalan, triple tenant de la Coupe du Roi, compte bien "tout donner" pour prendre une option en vue d'une cinquième finale consécutive, comme l'a expliqué mercredi l'entraîneur Ernesto Valverde.

0
0