L'AC Milan version Gennaro Gattuso tient sa victoire de référence. Forcément en l'emportant en quart de finale de la Coupe d'Italie (1-0 ap.) contre son ennemi juré l'Inter Milan, les Rossonneri ont engrangé une confiance bienvenue alors que les critiques fusent de tous les côtés. Surtout, la famille Donnarumma a gagné du crédit auprès des fans du club grâce à la prestation d'Antonio, le grand frère décrié et titularisé à la dernière minute.

Serie A
Un 3-0 net et sans bavure : L'Atalanta balaie Milan
HIER À 18:56

Agé de 27 ans, le troisième gardien du Milan a connu une sacré journée en grimpant de deux rangs dans la hiérarchie en l'espace de quelques heures. La blessure de Gianluigi à la cuisse gauche, annoncée dans la matinée, puis celle de Marco Storari au mollet lors de l'échauffement, l'ont propulsé dans les cages pour le Derby della Madonnina. Et après quelques signes de fébrilité au pied, il a fait honneur à sa première sortie avec l'AC Milan. Tout d'abord en privilégiant les renvois au poing sur ses sorties aériennes. Mais surtout en seconde période, en réalisant un arrêt de grande classe et à bout portant devant Joao Mario (59e) qui a suscité la clameur de la Curva Sud.

La vidéo sauve le Milan

Cependant, tout n'a pas été rose pour Donnarumma dans un match longtemps maîtrisé par des Intéristes dominateurs mais fébriles dans la finition. Son moral a d'ailleurs atteint les bas-fonds lorsqu'il a provoqué une fausse joie au peuple nerazzuri : il a détourné au fond de ses propres filets une reprise d'Ivan Perisic (23e). Après quelques longues secondes d'assistance vidéo, ce but a finalement été annulé par l'arbitre pour un hors-jeu de Ranocchia. Contestée, cette décision n'a jamais été vraiment digérée par les joueurs de Luciano Spalletti.

Progressivement, l'AC Milan a pris le contrôle du match. Seul au deuxième poteau, Giacomo Bonaventura a manqué le cadre de la tête (65e). L'entrée d'Hakan Calhanoglu a, elle, apporté de la fluidité dans le jeu. Mais c'est celle de Patrick Cutrone qui s'est avérée décisive. Alors que la rencontre n'avait pas pu être débloquée dans le courant du temps règlementaire, le jeune attaquant de 19 ans a repris en une touche et à la limite du hors-jeu un centre millimétré de Suso (1-0, 104e).

Tendue, la fin de match a surtout confirmé la disette actuelle de l'Inter (à l'image d'un Mauro Icardi fantomatique), battue pour la troisième fois consécutive toutes compétitions confondues. L'AC Milan, qui, grâce à ce succès dans un derby, embellit un peu sa fin d'année, retrouvera dans le dernier carré la Lazio Rome. La semaine prochaine, les noms des autres demi-finalistes seront connus à l'issue du match Naples-Atalanta (mardi 2 janvier 2018) et du derby Juventus-Torino (mercredi 3).

Suso (Milan AC) contre Nagatomo (Inter)

Crédit: Getty Images

Serie A
Mandzukic à l'AC Milan jusqu'en juin prochain
19/01/2021 À 11:54
Serie A
Un doublé, et Ibrahimovic hisse Milan un peu plus haut
18/01/2021 À 21:37