Getty Images

L'Égypte a rempli la première partie de son contrat

L'Égypte a rempli la première partie de son contrat

Le 26/06/2019 à 23:39Mis à jour Le 27/06/2019 à 00:03

COUPE D'AFRIQUE DES NATIONS - L'Egypte a parfaitement négocié son deuxième match dans la compétition en dominant la RD Congo, ce mercredi, au Caire (2-0). De quoi permettre à Mohamed Salah, buteur, et à ses partenaires de rallier les huitièmes de finale.

L’Egypte sera au rendez-vous des huitièmes. Victorieuse de la RD Congo ce mercredi (2-0) à l’issue d’une rencontre animée, la sélection du pays organisateur s’est en effet mathématiquement qualifiée pour le prochain tour de la CAN 2019. Ahmed Elmohamadi et Mohamed Salah ont marqué pour les Pharaons, qui ont une nouvelle fois préservé leur cage inviolée. Avec deux revers en autant de matchs, les Léopards sont quant à eux tout proches de la sortie.

En fâcheuse posture après sa défaite inaugurale contre l’Ouganda (0-2), la RD Congo ne partait pas forcément avec les faveurs des pronostics face au pays hôte, encouragé par les quelque 70 000 supporters présents au stade international du Caire. Il en fallait cependant plus pour déstabiliser Cédric Bakambu et sa bande, qui ont entamé la partie pied au plancher. Les Léopards ont d’ailleurs eu deux énormes opportunités de marquer en première période. Mais Marcel Tisserand (10e) et Jonathan Bolingi (40e) ont vu leur tentative échouer sur la barre.

L'Egypte a été efficace, puis solide

L’Egypte a été bien plus efficace. Les septuples champions d’Afrique ont ouvert le score sur l’une de leurs premières situations, Ahmed Elmohamadi ayant propulsé le ballon au fond après un cafouillage dans la surface congolaise (1-0, 25e). Mohamed Salah, pour sa part, a d’abord chauffé les gants de Ley Matampi (31e), avant de battre ce dernier à quelques minutes du retour aux vestiaires (2-0, 43e) à la suite d'un très bon travail de Trezeguet. Les Pharaons ont ensuite globalement subi au cours du second acte, mais leur défense a résisté aux assauts de Yannick Bolasie et de ses coéquipiers.

Auteurs de débuts parfaits dans “leur” CAN, les Egyptiens n’auront besoin que d’un nul face à l’Ouganda dimanche (21h) pour être certains de terminer à la première place du groupe A. Pour les hommes de Florent Ibengé en revanche, les affaires commencent sérieusement à se corser. Dernière de sa poule avec aucun point au compteur (et une différence de buts de -4), la RDC devra absolument battre le Zimbabwe pour espérer finir parmi les quatre meilleurs troisièmes. Mais cela pourrait bien ne pas suffire...

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0