Getty Images

Après 17 ans d'attente, le Sénégal retourne en finale

Après 17 ans d'attente, le Sénégal retourne en finale

Le 14/07/2019 à 20:38Mis à jour Le 15/07/2019 à 07:54

CAN 2019 - Après celle de 2002, perdue face au Cameroun, le Sénégal s'est qualifié, dimanche en Egypte, pour la deuxième finale de son histoire en battant la Tunisie après prolongation (1-0 ap) au terme d'une rencontre assez rocambolesque. C'est Dylan Bronn qui a offert contre son camp la victoire aux Lions de la Teranga alors que les deux équipes ont raté un penalty chacune.

Le rêve d’un premier sacre se poursuit pour le Sénégal. 17 ans après, les Lions de la Teranga se sont hissés à nouveau en finale de la CAN, aux dépens de la Tunisie ce dimanche (1-0), au terme de la prolongation. C'est le malheureux Dylan Bronn, auteur d'un but contre son camp, qui a permis aux Sénégalais de l'emporter. Une victoire logique, même si les Tunisiens ont livré un valeureux combat, dans une rencontre marquée par un penalty manqué de chaque côté. Le Sénégal tentera de décrocher le titre face au vainqueur de l'opposition entre le Nigeria et l'Algérie.

Pour la sixième demi-finale de son histoire, la Tunisie aurait espéré un meilleur scénario. Face à un Sénégal sûr de ses forces et favori au coup d'envoi, le duel a été très disputé, à la hauteur de l'événement. Disposés dans leur 4-3-3 au coup d'envoi, les Sénégalais ont été les premiers à imposer leur rythme. Plus incisifs et joueurs, les Lions de la Teranga ont semé la zizanie au sein de la défense tunisienne à l'image des premières occasions de Mbaye Niang (5e) et Youssouf Sabaly (25e) ; ce dernier a failli trouver la lucarne, avant que la barre transversale ne sauve les Aigles de Carthage.

Une erreur de Hassen et la Tunisie s'est effondrée

Après avoir eu 55% de possession dans le premier acte, les Sénégalais ont connu une seconde période totalement différente. Les Tunisiens, jusqu'alors assez timides, sont revenus des vestiaires avec un tout autre visage. Métamorphosés après l'entrée en jeu de Naïm Sliti, les Aigles de Carthage ont vite mis la pression dans le camp sénégalais. Taha Yassine Khenissi (48e) puis Ferjani Sassi (50e) auraient pu anéantir les espoirs des Lions de la Teranga. À force de se montrer entreprenants, les Tunisiens ont même obtenu un penalty (72e), suite à une main de Kalidou Koulibaly. Mais Alfred Gomis n'a pas eu à forcer son talent pour arrêter la frappe de Ferjani Sassi (75e).

Les Lions ont fini par retrouver leur jeu. Et dans cette rencontre qui a longtemps fait durer le suspense, les Sénégalais ont également eu l'occasion de s'illustrer sur penalty. Après un joli numéro d'Ismaïla Sarr, qui a déposé Dylan Bronn, les joueurs d'Aliou Cissé ont eu l'opportunité d'ouvrir le score. Mais Henri Saivet a perdu son duel face à Mouez Hassen (77e). Les deux équipes ont alors continué à se livrer un duel âpre jusqu'à la prolongation. Finalement le dénouement est survenu à la suite d'une sortie hasardeuse de Mouez Hassen sur un coup franc d'Henry Saivet. Le portier tunisien a dévié malencontreusement le ballon sur l'épaule de son défenseur Dylan Bronn, auteur d'un CSC, permettant aux Sénégalais de prendre l'avantage. Le Sénégal participera vendredi à la deuxième finale de Coupe d'Afrique de son histoire, après l'échec de 2002 face au Cameroun (0-0, 2-3 aux t.a.b).

Sénégal Tunisie

Sénégal TunisieGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0