Getty Images

Marega, homme fort de Porto et atout du Mali

Marega, homme fort de Porto et atout du Mali
Par AFP

Le 28/06/2019 à 00:55

CAN 2019 - Intronisé buteur en chef du FC Porto cette saison, Moussa Marega doit être à la hauteur de ce nouveau statut avec le Mali : les "Aigles" comptent sur lui pour prendre leur envol lors de la Coupe d'Afrique des Nations disputée en Egypte jusqu'au 19 juillet.

Moussa Marega, robuste avant-centre (1m83, 80kg) participe à sa seconde CAN après celle de 2017 au Gabon. Et si l'attaquant du Mali n'avait pas marqué lors de sa première participation, le joueur né aux Ulis (Essonne), en région parisienne, n'a cette fois pas attendu longtemps pour débloquer son compteur. Lundi, pour l'entrée en lice de la sélection malienne dans la compétition face à la Mauritanie, Marega a parfaitement ouvert son pied sur penalty pour inscrire le second but de sa sélection, qui a signé une victoire tranquille (4-1).

C'est seulement son troisième but en 20 sélections avec le Mali, un total plutôt maigre pour le joueur de 28 ans. Mais cette fois, Marega est arrivé en Egypte lancé par une bonne saison à Porto, qui ne lui a pas permis d'étoffer son palmarès mais où il a brillé individuellement avec 21 buts et 11 passes décisives toutes compétitions confondues. Pendant tout l'exercice 2018/2019 chez les "Dragons", il a parfaitement pallié l'absence sur blessure de Vincent Aboubakar. Le Camerounais, auteur du but vainqueur en finale de la CAN 2017, a été victime d'une rupture du ligament croisé du genou dès les premières journées du championnat portugais.

Référence à Porto

Privé de son buteur attitré, l'entraîneur de Porto Sergio Conceiçao a confié à Marega le rôle de référence en pointe de l'attaque du club du nord du Portugal. Puissant au duel, maître dans la prise d'espaces, Marega compense son manque de finesse technique par une impressionnante débauche d'énergie, l'un des préceptes obligatoires pour avoir sa place avec Conceiçao, qu'il associe à un sens du but de plus en plus aiguisé.

Moussa Marega lors de Porto-Roma / Ligue des champions

Moussa Marega lors de Porto-Roma / Ligue des championsGetty Images

"Marega est excellent et il est difficile de compenser l'absence d'un joueur aussi important que lui (...) pas seulement offensivement mais aussi défensivement: dans les contre-attaques, c'est le plus fort que j'aie jamais entraîné", avait confié Sergio Conceiçao en février. Acheté au Maritimo Funchal à l'hiver 2016 puis prêté pendant un an au Vitoria Guimaraes, ce n'est véritablement qu'avec l'arrivée de Conceiçao à l'intersaison 2017 que Moussa Marega a révélé son potentiel. Et au cours de la saison écoulée, c'est véritablement en Ligue des champions que Marega a pris une autre dimension.

Six buts en C1

Avec six buts en neuf rencontres, le Malien s'est même hissé au 5e rang des meilleurs buteurs de la plus récente édition de C1. La seule équipe sortie indemne de sa faim de buts fut le futur vainqueur Liverpool, qui a infligé deux défaites à Porto (2-0, 4-1) et face auquel Marega s'est procuré beaucoup d'occasions mais sans concrétiser. Dans un groupe E de la CAN où le Mali et la Tunisie font figure de favoris face à l'Angola et la Mauritanie, l'ancien joueur d'Amiens rencontre néanmoins des défenses moins étanches que celle des "Reds".

Le sélectionneur Mohamed Magassouba lui fait toute confiance: il en a fait son titulaire à la pointe de l'attaque des "Aigles", qui ont bien besoin lui. Car depuis ses deux troisièmes places en 2012 et 2013, le Mali n'a plus passé le premier tour de la CAN. Et si Marega enchaîne les buts comme avec Porto, pourquoi ne pas rêver d'une finale de CAN que le Mali n'a jusqu'ici atteint qu'une seule fois, en 1972 ?

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0