Getty Images

L'Egypte et Salah démarrent du bon pied

L'Egypte et Salah démarrent du bon pied

Le 21/06/2019 à 23:57Mis à jour Le 22/06/2019 à 00:50

CAN 2019 - L'Egypte a réussi son entrée dans la compétition. Vainqueur du Zimbabwe (1-0), vendredi soir, lors du match d'ouverture de cette édition 2019, le pays organisateur a démarré du bon pied. C'est Mahmoud Hassan "Trezeguet" qui a marqué le seul but de la soirée juste avant la mi-temps (41e).

L'Egypte n'a pas manqué l'ouverture de sa CAN. Le septuple vainqueur de la compétition a signé un succès étriqué, mais nécessaire, face à une équipe du Zimbabwe volontaire à défaut d'être inspirée. Alors qu'on attendait Mohamed Salah à la finition, c'est un autre Pharaon qui s'est distingué : Mahmoud Hassan, dit "Trezeguet", auteur de l'unique but d'un match globalement décevant. Le n°7 de la sélection égyptienne a frappé juste avant la mi-temps (41e).

Le spectacle a davantage pris place pendant la cérémonie d'ouverture. Car, malgré une ambiance bouillante, cette inauguration de la CAN 2019 a accouché d'une souris sur le plan sportif. Devant leur public, les Pharaons ont très vite voulu faire montre de leur domination. Et, sans un grand Edmore Sibanda, auteur de plusieurs parades, et courageux au point de devoir céder sa place avant le coup de sifflet final, le score aurait été plus sévère pour le Zimbabwe.

Mohamed Salah lors d'Egypte-Zimbabwe

Mohamed Salah lors d'Egypte-ZimbabweGetty Images

"Trezeguet" a volé la vedette à Salah

L'Egypte est naturellement beaucoup passée par le côté droit, celui de Mohamed Salah. Inspiré mais maladroit, le joueur de Liverpool n'a pas autant pesé sur la rencontre qu'attendu. Et c'est paradoxalement par l'autre côté qu'est venue la lumière. Après un une-deux, Mahmoud Hassan n'a pas trahit son surnom. Dans la surface, il a réalisé un crochet extérieur suivi d'une frappe limpide pour délivrer son équipe au meilleur des moments (1-0, 41e). Il s'est signalé à nouveau après le retour des vestiaires mais Sibanda a détourné sa frappe en corner.

Après la pause, le rythme est nettement retombé, les joueurs du Zimbabwe ayant reçu un sérieux coup sur la tête. Mais les Warriors n'ont pas lâché pour autant. C'est en faisant jouer leur adresse en contre qu'ils ont d'ailleurs failli piéger leurs adversaires. Trop gestionnaires, les Egyptiens n'ont plus montré grand-chose après la pause.

D'autant que Mohamed Salah n'a pas su mettre son équipe à l'abri en fin de match, avec un tir croisé détourné par Elvis Chipezeze, tout juste entré en jeu (87e). A l'arrivée, Egyptiens ont entamé la CAN comme il le faut. A défaut d'y avoir mis la manière, les Pharaons ont gagné.

Mahmoud "Trezeguet" lors de la rencontre Egypte-Zimbabwe
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0