Le Cameroun sera bien au rendez-vous des huitièmes de finale. Grâce à une deuxième victoire en deux matches dans ce groupe A, le pays hôte est le premier qualifié pour la suite de la compétition. Bien plus malmenés par l’Éthiopie que le score final ne le laisse paraître (4-1), les joueurs d’Antonio Conceiçao ont su réagir grâce à deux doublés signés Karl Toko-Ekambi (8e, 67e) et Vincent Aboubakar (53e, 55e). Dawa Hotessa avait rapidement ouvert le score (0-1, 4e). De leur côté, les Walyas doivent désormais viser l'une des quatre places de meilleur troisième.
Déjà double buteur lors du match d’ouverture contre le Burkina Faso, Vincent Aboubakar a récidivé contre l’Éthiopie. D’abord discret malgré une très belle frappe repoussée par Teklemariam Shanko (8e) juste avant le but égalisateur de Karl Toko Ekambi (1-1, 8e) après un centre de Collins Fai, il est monté en puissance après la pause. Devancé par le gardien éthiopien sur un centre astucieux d’Eric Maxim Choupo Moting (49e), il a ensuite mis son équipe sur la voie du succès en deux minutes. En reprenant d’une tête piquée un centre de Fai (2-1, 53e) puis en coupant la trajectoire de celui de Nicolas Ngamaleu (3-1, 55e). À chaque fois, Aschalew Tamene n’a pas su contrecarrer les plans du meilleur buteur de la compétition avec 4 buts en 2 matches.
Coupe d'Afrique des Nations
Le Cameroun accroché mais premier
IL Y A 16 HEURES

Aboubakar contre l'Ethiopie

Crédit: Getty Images

Une défense en difficulté

Si l’attaque camerounaise fonctionne bien avec un quatrième but de Toko Ekambi d’une frappe du droit après un crochet qui a mis dans le vent Tamene et Debebe (4-1, 67e) et trois montants touchés par Toko Ekambi de la tête (40e), Anguissa (71e) et Fai (90e), la défense montre des signes inquiétants de fébrilité. Moins mise en danger en deuxième période alors que l’Éthiopie a coulé après le doublé d’Aboubakar, elle fut loin d’être intraitable avant la pause.
Amanuel Gebremichael est parti en profondeur côté droit avant de trouver Dawa Hotessa pour l’ouverture du score (0-1, 4e). Gebremichael a souvent été le détonateur éthiopien mais a buté sur Ngadeu (18e) puis Onana (24e). Un dernier frisson est venu de Surafel Dagnachew juste avant la pause (45e+1) mais le gardien de l’Ajax était encore présent pour repousser. Puis Hotessa, pourtant en bonne posture, a manqué sa frappe (52e) avant que le match ne bascule définitivement en faveur du Cameroun.
Certes, le Cameroun est désormais le premier qualifié pour les huitièmes de finale de sa propre CAN. Mais pour voir plus loin dans la compétition et espérer soulever le trophée une sixième fois dans la compétition après les titres de 1984, 1988, 2000, 2002 et 2017, il faudra retrouver une solidité défensive. Et espérer voir Vincent Aboubakar conserver ce niveau jusqu’au bout.
Coupe d'Afrique des Nations
Tavares offre un succès important au Cap Vert
09/01/2022 À 21:11
Coupe d'Afrique des Nations
Grosse frayeur pour le Cameroun mais Aboubakar s'est occupé de tout
09/01/2022 À 17:57