C'est un scénario irréaliste qui permet à la Guinée Equatoriale de rejoindre les quarts de finale de la CAN. Après un très long match sans aucun but des deux côtés, c'est au bout d'une séance de tirs au but interminable que les Equatoguinéens sont venus à bout du Mali (0-0, 6-5 t.a.b.). Une victoire inattendue qui permet à la Guinée Equatoriale d'aller chercher le Sénégal au prochain tour.
Qualif Coupe du Monde - CAF
La Tunisie décroche son billet pour le Qatar
29/03/2022 À 21:28
En abordant cette rencontre, il était clair de nommer le Mali en tant que favori de la rencontre. Avec un parcours assez tranquille, les Maliens avaient pu faire le plein de confiance avant de faire face à cette équipe de la Guinée Equatoriale. Et cela s'est ressenti. Alors que les Equatoguinéens ont bien commencé le match en pressant l'adversaire haut, le Mali a tout de même eu les occasions les plus franches.

Deux frappes cadrées dans le cours du jeu

A la 41ème minute, Josete Miranda s'est rendu d'ailleurs coupable d'une faute sur Moussa Doumbia dans la surface, mais l'arbitre, après avoir accordé le penalty, a finalement décidé de revenir sur sa décision après utilisation du VAR. Cela n'a pas été la seule décision étonnante de M. Gassama. En seconde période, les Equatoguinéens n'ont pratiquement eu aucune occasion, perdant systématiquement le ballon en contre-attaque. Le Mali aurait pu mettre un but libérateur à la 58e minute après une frappe de Mohamed Camara qui avait obtenu le ballon seul devant le but, mais sa frappe n'a pas été cadrée.
Durant la prolongation, le scénario a été identique au reste du match avec des occasions penchant plus vers le côté malien, sans vrai coup de chaud sur le but adverse (deux tirs cadrés seulement au cumulé).
La séance de tirs au but est donc venue décider du sort des deux sélections. Après deux erreurs de chaque côté suite aux cinq premiers tirs, la séance a tourné à la mort subite, donnant l'occasion aux gardiens de créer l'exploit. Jesus Owono, le gardien de la Guinée Equatoriale a bien endossé le rôle en stoppant le tir de Falaye Sacko. Cette fin de match éreintante permet à la Guinée Equatoriale d'aller défier le Sénégal au prochain tour. Un nouveau défi beaucoup plus dur à relever pour cette équipe qui n'en est plus à sa première surprise.

Il fait la Une de Marca à 15 ans : Qui est Endrick, le Brésilien le plus précoce depuis Neymar?

Coupe d'Afrique des Nations
Le Sénégal tient son rang
30/01/2022 À 21:01
Coupe d'Afrique des Nations
Dieng, l'héritier sénégalais
29/01/2022 À 22:23