PARIS SG - AUBERVILLIERS : 5-0Buts : Luyindula (10e et 38e), Erding (22e), Chantôme (65e) et Maurice (81e s.p.) pour le PSG

Sérieux et appliqués. Les joueurs parisiens n'ont pas eu à beaucoup forcer pour venir à bout des banlieusards d'Aubervilliers (3-0). Les amateurs, bien que guidés par trois anciens professionnels (Steve Marlet, Vincent Doukantie et Stéphane Boulila) n'ont quasiment pas vu le jour tant la domination du septième de Ligue 1 était nette.

Coupe de France
Monaco-Lyon en vedette
10/01/2010 À 20:07

Les Parisiens ont pris le match par le bon bout. D'entrée, ils ont mis la pression sur le but de Kerboriou. Peguy Luyindula, à la réception d'un centre de Christophe Jallet, ouvre le score d'une frappe au point de pénalty (1-0, 10e). Mevlut Erding, bien servi par son compère d'attaque, gagne ensuite son face-à-face avec le gardien d'Aubervilliers (2-0, 23e). Le Turc rend la pareille à Peguy Luyindula qui inscrit un doublé avant la pause (3-0, 38e). Une première période quasi parfaite de la part des Parisiens.

Aubervilliers brille quinze minutes

Aubervilliers va mieux après la pause. Avec les entrées remarquées de Belkebla au milieu et Youcef devant, les joueurs de CFA2 profitent d'un relâchement des professionnels pour se procurer plusieurs belles occasions. Mais Apoula Edel, vigilant, supplée parfaitement ses défenseurs et repousse toutes les tentatives. Steve Marlet perd lui aussi son duel et n'offre pas le but tant espéré (58e).

Logiquement fatigués, les banlieusards accusent le coup. Clément Chantôme, à la réception d'un bon centre de Christophe Jallet omniprésent sur con côté droit, place un magnifique plat du pied de volée qui finit au fond des filets (4-0, 65e). Jean-Eudes Maurice parachève le travail en transformant un pénalty concédé pour une faute sur Ludovic Giuly (5-0, 81e s.p.). La messe est dite. Aubervilliers n'a pas démérité mais le PSG était trop fort. Une prestation à confirmer au prochain tour au Parc des Princes contre le deuxième de National, Evian Thonon Gaillard.

LA DECLA : Sylvain Armand (défenseur du PSG, au micro d'Eurosport)

"On commence par une victoire, on n'est pas tombé dans le piège de la Coupe de France, on a été les chercher et on a ouvert le score pour se libérer, comme avait dit l'entraîneur. La logique a été respectée. Ce n'est que le premier tour, la route est encore longue dans les deux coupes. Evian est notre prochain adversaire en 16e de finale ? On doit être professionnels, quelque soit l'adversaire on va jouer pour gagner."

Coupe de France
L'OM n'a pas tremblé
10/01/2010 À 16:17
Ligue 1
Le PSG accélère enfin
IL Y A 10 HEURES