Football
Coupe de France

Paris, toujours ça de pris

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParEurosport
10/02/2010 à 09:45

Sur un terrain difficile, le Paris Saint-Germain est venu à bout de Vesoul, équipe de CFA, mardi soir en 8e de finale de la Coupe de France (0-1). Pas de quoi pavoiser certes, mais ce succès fait du bien aux Parisiens, qui se seraient tout de même bien passés de l'expulsion de Sessègnon.

Paris a vu Vesoul et en est reparti indemne. Et cela suffit bien à son bonheur. Vainqueur sur la plus petite des marges (0-1) grâce à une réalisation de Ludovic Giuly, le club de la capitale, à l'arrêt total en championnat, est en quarts de finale de la Coupe de France. Point. Il n'est pas l'heure de faire la fine bouche. A l'image d'Antoine Kombouaré, qui se veut soulagé après ce succès face à un représentant de CFA. "Oui, c'est un énorme soulagement. On se qualifie, c'est très important, on a vu dans quelles conditions. On savait que ce serait un terrain très difficile, avec un ballon compliqué à maîtriser. Il fallait répondre présent, et c'était important de passer ce tour. C'est une victoire qui permet de retrouver la confiance, de retrouver des sourires et de la joie dans le vestiaire."

De la joie, il n'y en a pas beaucoup ces derniers temps du côté du PSG. Du coup, on prend tout ce qui vient. Même une victoire face à un "petit" fait l'affaire. Quand on reste sur quatre défaites de rang en Ligue 1 et que l'on pointe au 15e rang du Championnat de France, ça peut se comprendre. "C'est un résultat positif qui permettra au groupe de se décontracter pour aller à Nancy, un résultat d'autant plus méritoire que le terrain était impraticable, a tenu à souligner Robin Leproux, président du club. On n'a pas pu voir un match de foot, mais ça s'est soldé sans trop de dommages. Mais il en faut beaucoup plus : gagner des matches en Ligue 1 pour retrouver le standing et l'honneur du PSG, après l'humiliation subie à domicile le week-end dernier."

Coupe de France

Paris assure l'essentiel

08/02/2010 À 20:02

Crédit: AFP

Sessègnon "ne doit pas réagir comme ça"

Comme rien n'est parfait ni idéal ces derniers temps au PSG, il a bien fallu un petit bémol à cette soirée victorieuse. Stéphane Sessègnon, à l'origine du but de Giuly, a trouvé le moyen de perdre son calme. Une nouvelle fois. "Je ne suis pas content de son geste, mais j'ai revu les images : il peut se faire casser la cheville, assure Antoine Kombouaré. Il ne doit pas réagir comme ça, mais l'arbitre doit protéger l'intégrité physique des joueurs." Même son de cloche du côté de Robin Leproux : "Il a eu une réaction qui n'est pas acceptable, mais il a eu peur d'être blessé." Quoi qu'il en soit, le Paris Saint-Germain démarrera son opération rédemption en Ligue 1 samedi à Nancy sans son international béninois.

Match amical

Mbappé intenable, carré magique, les jeunes… Les 5 points à retenir du festival du PSG

HIER À 19:44
Match amical

9-0 : Le PSG pulvérise Le Havre et signe un retour tonitruant

HIER À 18:58
Dans le même sujet
FootballCoupe de FranceParis Saint-Germain
Partager avec
Copier
Partager cet article